Jeux Olympiques

Jeux Olympiques, preview Serbie – Croatie : réunion entre frères ennemis à 3h15 cette nuit

Croatie et Serbie fermeront cette journée de quarts de finale olympiques. Un match qui promet aussi bien en termes de niveau basketballistique qu’en termes d’engagement !

En battant les Lituaniens (assez facilement d’ailleurs) dans la nuit de lundi à mardi dernier, les Croates se sont offerts la première place du terrible groupe B malgré un niveau de jeu irrégulier depuis le début de ces Jeux Olympiques. Mais cette première place, si elle permet d’éviter Team USA en demi-finale en cas de qualification, n’est pas un cadeau si évident. En effet, c’est la Serbie – vice-championne du monde – qui a fini quatrième du groupe A et qui va se présenter sur le chemin des compatriotes de Toni Kukoc…

C’est donc un match entre frères ennemis de l’ex-Yougoslavie qui va se jouer cette nuit à 3h15 dans la Carioca Arena. Et une chose est sûre : il n’y aura pas de prisonnier, l’engagement sera total et le spectacle sera de très haut niveau. Mais avant même de parler des multiples talents qui composent ces deux escouades, intéressons-nous aux deux coachs. Deux bonnes vieilles légendes dans leurs pays, voire sur la scène internationale nos deux Aleksandar ! D’un côté, Aleksandar « Sasha » Djordjevic, meneur talentueux et au tempérament de feu. Il a joué avec les Croates Kukoc et Radja. Il a mené la Serbie (encore appelée Yougoslavie jusqu’en 2003) de Divac et Danilovic à plusieurs titres de champion d’Europe, à une médaille d’argent olympique en 1996 et à l’or mondial en 1998. Sasha est une légende du basket serbe. De l’autre côté, Aleksandar Petrovic, le frère aîné d’un certain Drazen, excellent meneur (tiens comme Sasha), médaillé de bronze aux jeux de 1984 et au Mondial en 1982 et 1986. Lui non plus n’est pas en reste au niveau caractère et ces deux sélectionneurs vont très probablement animer la rencontre depuis leurs bancs respectifs.

Et sur le parquet, ce ne sont pas les gros caractères ou le talent qui vont manquer non plus… Les Serbes ont clairement joué la calculatrice à la main après avoir perdu contre les Australiens dès leur deuxième match. Ils se sont sciemment laissés glisser vers la quatrième place. Pour autant, Milos Teodosic et consorts restent favoris de ce quart de finale. L’expérience est de leur côté avec des gars en pleine force de l’âge comme ce bon Milos donc mais aussi Stefan Markovic, Marko Simonovic, Valdimir Stimac ou encore Miroslav Raduljica voire Nikola Kalinic malgré son plus jeune âge (24 ans). Ces gars sont rompus à ce genre de rencontres et évoluent ensemble depuis plusieurs années avec de bons résultats dans les compétitions internationales. Cette équipe attaque extrêmement bien, elle sais faire circuler la balle et disposent de shooteurs superbes à tous les postes. Sans compter l’apport des deux joyaux que sont Bogdan Bogdanovic et Nikola Jokic. Cette Serbie est très solide et voit bien plus loin que le match de cette nuit. En face, la Croatie va jouer crânement sa chance. Ce n’est pas qu’elle manque tant que ça d’expérience en fait, c’est que, sur ses trois plus gros talents, deux n’ont que 21 (Mario Hezonja) et 22 ans (Dario Saric). Le troisième Bojan Bogdanovic est un excellent shooteur mais n’est pas un talent pur, un diamant comme peuvent l’être ses deux compères. Autour de ce trio, les briscards que sont Roko Ukic et Krusnovlav Simon vont encore tout donner tout à l’heure.

Les vrais savent. C’est certes un match à l’horaire NBA mais il ne se manque pas car ce genre d’opposition entre voisins des Balkans est toujours un régal en termes de jeu et d’intensité. Surtout dans le cadre d’une rencontre éliminatoire de tournoi olympique…

Source image : gopixpic.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top