Top Ten

NBA Top 10 du jour : focus sur le petit Jordy, star en NCAA mais drafté trop tôt…

Top 10, Top 5

Jordy en 1992 dans le Top 50 c’est comme James Ennis en 2014 dans le Top 10. Longtemps en tête mais rapidement oublié.

Lendemain de #MercrediPanzani et malgré des résultats encore une fois sortis de nulle part, on tente quand même d’éclairer vos lanternes une fois de plus grâce au Top Ten de la nuit. Car les images parlent d’elles-même pour qu’on s’ennuie à les commenter, et parce que l’on aime que notre communauté soit la plus intelligente et cultivée au monde. Et belle aussi.

Que vous ayez 15 ou 88 ans, vous avez forcément déjà entendu la petite voix de Jordy Lemoine. Une petite voix toute mignonne mais qui vous donne la migraine au bout de trois minutes, normal pour un gamin de quatre ans me direz-vous. Car oui, on vous parle bien ici d’un gosse de quatre ans devenu l’espace de quelques mois le plus gros vendeur de skeuds en France….

Dur dur d’être un bébé, dur dur d’être un bébé. Oh la la la bébé, dur dur d’être un bébé. Voilà pour les paroles de ce délicieux tube sorti en 1992, un classique de la chanson française interprété donc par un mignon baby de 4 ans, avec toute la hype mais aussi les polémiques que cela engendre. Quoiqu’il en soit et sûrement pour le grand plaisir des mecs qui bossent d’arrache-pied pour faire carrière, le gamin va vendre plus de six millions de disques et passer 15 semaines en tête du Top 50, qui n’a rien à voir soit-dit en passant avec notre Top 10 du jour. Car à l’époque ce ne sont pas les pick-n-rolls relous de Lob City ou les grigris de gamin de Steph Curry qui squattent les podiums du Top mais bien Michael Jackson, Nirvana ou encore la Dance, un concept musical chelou dont seuls les trentenaires peuvent se souvenir aujourd’hui…

Consacré par le Guinness Book comme le plus jeune chanteur au monde à avoir été aussi longtemps number one d’un Top musical, le petit Jordy connaîtra une fin de « carrière » aussi brutale que logique et c’est plutôt dans la rubrique pognon qu’on le retrouvera par la suite. En même temps, Papa et Maman se sont bien gavés grâce à Bébé et si les parents divorcent en 1996, le petit se rendra vite compte que derrière les gouzi-gouzi se cachaient évidemment un intérêt pour les liasses de biffetons et tentera à juste titre de récupérer une partie du butin qu’il a mérité à grands coups de lyrics de malade dans ses chansons… Il réapparaîtra face au grand public en 2005 dans la légendaire Ferme des Célébrités, jeu TV qu’il remportera d’ailleurs en mettant en échec des concurrents terribles comme Mallaury Nataf, Régine, Nathalie Marquay, Princess Erika, Philippe Risoli ou encore Plastic Bertrand. Une victoire sur la vie, qu’il racontera d’ailleurs l’année suivante dans une biographie génialement titrée « Je ne suis plus un bébé ». Il fera également une apparition dans la série TV réservée aux acteurs sous UV Sous le Soleil et tentera un retour à la chanson avec son groupe de rebelle Jordy and the dixies. Malheureusement la France a oublié Jordy et celui qui fête aujourd’hui ses 27 ans vit dans un relatif anonymat; loin des spotlights des nineties et des Bioman qu’on lui offrait chaque soir dans les réceptions.

On termine en vous offrant non-pas le tube inter-planétaire du gamin mais plutôt un petit son de lover pour commencer la journée en buvant votre Yop et en suçant votre pouce. Pour accompagner un Top 10 ? Franchement y’a pas mieux.

Source image de couverture : @artkor7

Source vidéo : youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top