Nets

Dahntay Jones signé par les Nets : Kobe Bryant et Draymond Green aiguisent leurs lames

C’est la petite info qui est passé un peu à trav’ en plein cœur de cet Euro. Mais pas chez nous puisque si la signature de Dahntay Jones à Brooklyn n’a pas vraiment de quoi faire vibrer les fans discrets du Barclays Center, ce coup de crayon nous rappelle que l’ailier de 34 ans n’a pas que des amis dans la ligue…

Rappelez-vous. Nous sommes en 2013 et après une défense que n’aurait pas renié Laurent Koscielny, Dahntay Jones va remettre le couvert en défense sur Kobe Bryant. Sauf que cette fois-ci le joueur des Nuggets laisse traîner son pied au mauvais endroit (volontairement ou pas, that is the question) et blesse gravement le Black Mamba.

2 ans plus tard, on parle à nouveau de Dahntay Jones, cette fois-ci du côté des Clippers où il exerce le métier de tourneur de serviettes, sauf quand il faut aller hacker de grands maladroits, seuls moments choisis par Doc Rivers pour le lancer sur le parquet. Et c’est à la fin d’une rencontre face aux futurs champions Warriors que Dahntay va nous offrir sa plus grosse perf de l’année en mettant un désormais célèbre bump à un Draymond Green en pleine interview, devant des millions de téléspectateurs. Dommage pour le joueur des Clippers puisque Draymond lui balancera à la gueule le lendemain l’une des punchlines de l’année, si bien que le petit Dahntay la fermera jusqu’à la fin de la saison.

Voilà pour les principaux faits d’armes d’un joueur drafté en 2003 en 20ème position par les Celtics, un journey-man passé par 7 franchises et tournant à des moyennes de 5,4 points, 1,3 rebond et 1.7 passe en carrière. Un joueur qui entamera donc sa douzième saison NBA sous le maillot des Nets, comme nous l’a appris hier Adrian Wojnarowski :

Le free agent Dahntay Jones est tombé d’accord avec les Nets pour un contrat non-garanti

Dahntay Jones sera donc à la lutte avec les célébrissimes Quincy Miller, Willie Reed, Donald Sloan, Markel Brown et Ryan Boatright pour hériter de l’un des trois derniers spots disponibles dans le roster de Layonelle Hollins. En espérant qu’il ne se débarrasse pas de la concurrence en la blessant bien-sûr…

Les dernières nouvelles en provenance de Brooklyn favorisant plutôt l’ajout d’un jeune joueur pour renforcer le roster des Nets, Dahntay Jones devra donc se montrer efficace et prouver à son staff qu’un joueur d’expérience sera d’une meilleure utilité dans la quête de Playoffs qui s’annoncent compliqués à aller chercher pour la deuxième franchise de New York. Et si jamais Dahntay repart pour une nouvelle danse en NBA, on a déjà hâte de le retrouver face aux Lakers et aux Warriors…

source : nbcsports.com

source image : bleacherreport.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top