Mavericks

Luka Doncic envoie 41 points… pour rien : fin de match mal gérée, défaite frustrante pour Dallas

Luka Doncic 25 janvier 2023

Le seum.

Luka Doncic a été solide cette nuit. Au four et au moulin pour maintenir les siens en vie, le meneur des Mavericks a malheureusement commis une faute sur Kyle Kuzma en fin de match, qui donne les lancers de la victoire aux Wizards. La performance de Lulu est fantastique, mais gâchée par un final mal géré. 

Il aura été partout cette nuit. Du début jusqu’à la fin. Pour commencer, Luka Doncic a signé une entame de feu : 15 points dans le premier quart-temps, toujours dans son style caractéristique. Ce que cela signifie ? Un faux rythme, des petits coups de rein par ci par là pour décaler le défenseur et le forcer à faire faute. Tout le monde sait qu’il fait ça, mais personne n’est capable de l’arrêter, ça vous le rendrait insupportable… aussi bien qu’attachant.

À côté de lui, les Mavericks sont plus en difficulté. L’écart avec les Wizards ne se creuse pas, pire : les Mavericks seront menés une majeure partie du match. Jamais de très loin, mais il faut qu’un des gars de Jason Kidd prenne la responsabilité de reprendre le commandement des opérations.

On vous le donne en mille : c’est ce bon Lulu qui va permettre aux siens d’enfin prendre les devants, après 46 minutes d’un gros mano à mano. Pénétration, faute provoquée et panier inscrit : Les Mavericks passent à +1 (120-119) mais Bradley Beal se chauffe et replace les Sorciers d’une grosse flèche longue portée. La fin de match qui va s’en suivre sera un échec global des Mavericks.

Un gros panier primé d’abord, mais un lancer raté ensuite pour le slovène préféré de Dallas. Luka commet ensuite une faute sur Kyle Kuzma, qui est légère mais confirmée après un challenge. L’ailier des Wizards permet à D.C. de prendre un point d’avance, décisif. Les systèmes de Kidd aboutiront sur une perte de balle, défaite 127-126. Malgré un gros 3-points de Spencer Dinwiddie dans le money time, le sentiment que tout doit passer par Luka est assez présent et permet à Washington de concentrer ses efforts défensifs sur lui, là aussi décisif.

Si Luka a envoyé 41 points, 15 rebonds et 6 passes à 55,1% au tir, il aurait sans doute préféré apporter moins et gagner le match. La tête blonde signe néanmoins sa dixième soirée à plus de 40 puntos cette saison, leader en NBA devant Giannis Antetokounmpo et Joel Embiid.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top