News NBA

Luka Doncic et Trae Young se retrouvent ce soir à Atlanta : les sales gosses reviennent pour faire du… sale

Fais-moi un sourire si t’es un crack.

Source image : NBA League Pass

Deux bêtes, deux magiciens du jeu font leur rentrée des classes ce soir, au sein d’une école où ils ont l’habitude de traumatiser leurs petits camarades. Avertissement comportement. Luka Doncic et Trae Young sont donc de retour pour un Atlanta – Dallas qui sent la poudre. On dresse le tableau.

On ne les présente plus, ils doivent conjuguer la Ligue au futur mais le font déjà au présent. Depuis leur arrivée en NBA, les deux manieurs de ballon ne cessent d’émerveiller et de garnir les Top 10. Young et Doncic sont à jamais liés dans l’histoire de la balle orange. Tout cela part évidemment de leur échange le soir de la Draft 2018. Dans un univers parallèle, Luka Doncic porterait la tunique des Hawks et Trae Young celle des Mavericks. Depuis cet échange, les deux cracks ont noué une relation particulière mêlant rivalité et amitié. Mais ce n’est pas pour autant que ce soir ils ne se balanceront pas des grosses bombes sur la tronche pour le lancement de leur saison. Lors du dernier exercice, Luka et Trae ont croisé le fer à deux reprises. Les Mavericks ont plumé les Hawks à chaque fois 122-116 et 118-117. Sur l’ensemble de ces deux confrontations, le Slovène tourne à 27,5 points, 12 assists et 9 rebonds de moyenne. Quant à son meilleur ennemi, il affiche 23 points, 12 assists et 5,5 rebonds. Qui dit mieux ? Pour ces retrouvailles, Ice Trae aura sans doute à cœur de prendre sa revanche et de briller à domicile face à son Slovène préféré.

C’est donc dans l’État de Géorgie que les deux prodiges vont s’affronter pour le début d’une saison qui s’annonce comme un tournant dans la carrière des deux phénomènes. Pour Luka, l’environnement texan a changé durant l’intersaison. Et après un été tumultueux, la fanbase de Dallas attend de voir la relation du double All-star avec son nouveau coach Jason Kidd. C’est sûr, chaque soir, Doncic va faire le job mais Kristaps Porzingis et les role players devront aussi se bouger – dès ce soir si possible – pour que Dallas fasse vraiment flipper. Performer en saison régulière et passer un cap en Playoffs, tel est l’objectif du phénomène de 22 ans seulement. En deux participations aux joutes printanières, il n’a jamais dépassé le premier tour. Diantre n’existe-t-il pas une traduction pour « second tour de Playoffs » en Slovène ? Côté Faucon, Trae Young a hissé les siens en Finale de Conférence pour sa première participation, de quoi renforcer le statut du meneur de 23 ans. « Très apprécié » par les fans new-yorkais, le numéro 11 d’Atlanta a démontré de vraies qualités de leader durant cette postseason. Les Hawks ont plané haut, très haut mais attention à la redescente. Alors un succès contre les Mavs de Luka lancerait idéalement le marathon. Deux équipes avec du potentiel et de l’ambition, deux jeunes superstars bien accompagnées, deux All-stars, une rivalité saine et disputée… Tous les ingrédients d’une recette qui risque de faire date. Prochain arrêt : Atlanta, où la State Farm Arena sera le théâtre d’un nouveau chapitre dans la rivalité de ces deux virtuoses. Cerise sur la gâteau, deux Français seront aux première loges, Timothé Luwawu-Cabarrot chez les Hawks et Frank Ntilikina chez les Texans.

Bien souvent, les affrontements entre Doncic et Young débouchent sur une dinguerie. Le Hawks – Mavericks de ce soir ne devrait pas y échapper. Ice Trae ou Magic Luka, les dés sont lancés, tout peut arriver, et il ne reste plus qu’à s’asseoir pour profiter.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top