Timberwolves

Kevin Garnett en mode nostalgie : “Je pensais que Marbury et moi allions gagner des titres à Minnesota, même avec Kobe et Shaq”

Kevin Garnett 9 décembre 2022

Kevin Garnett se lance dans le What if.

Source image : YouTube

Invité de Knuckleheads, le podcast de Quentin Richardson et Darius Miles, Kevin Garnett a accepté de livrer un regard global sur sa longue et brillante carrière. L’occasion notamment de revenir sur un de ses regrets : le départ de Stephon Marbury de Minnesota. 

Drafté par les Wolves en 1995, Kevin Garnett a longtemps tenté de faire de Minnesota une référence en NBA. Pourtant, malgré une finale de Conférence en 2004 (perdue face aux Lakers), le Big Ticket n’a jamais réussi à décrocher ce titre de champion avec sa franchise de cœur, l’obligeant finalement à déménager vers Boston pour le succès que l’on connait. Malgré tout, l’intérieur pense toujours qu’il y avait moyen d’aller chercher cette bague avec les Loups. Selon Garnett, interviewé par Quentin Richardson et Darius Miles, l’histoire aurait pu être totalement différente si Stephon Marbury n’avait pas quitté les Wolves en 1999. (à partir de 1h13 environ)

“Je pensais que Steph et moi allions rester ensemble pour toujours, et je pensais que de cela, nous allions probablement gagner au moins deux titres, même avec le Shaq et Kobe. Mais ouais, à ce moment-là, mec, ça m’a fait chier. Steph quittant le Minnesota, ça m’a fait chier. Je ne l’ai pas compris. A ce jour, je ne le comprends toujours pas. C’était Stephon Marbury, c’était sa décision. Ce n’était pas NOTRE décision.”

On sent que plus de 20 ans après, ce choix n’est visiblement toujours pas passé pour Garnett. On rappelle un peu l’histoire pour ceux qui ont un trou de mémoire. Arrivé aux Wolves en 1996 via un trade à la Draft (Ray Allen prenant le chemin de Milwaukee), le jeune Stephon Marbury a disputé ses trois premières saisons avec Kevin Garnett. Malgré trois éliminations au premier tour des Playoffs, le duo est bourré de talent et il est censé offrir un avenir doré aux Wolves.

Mais durant le lock out de 1999, le meneur fait comprendre à son équipe qu’il veut mettre les voiles. Les raisons ? Envie de se rapprocher de sa famille à New York, souhait de jouer dans un plus gros marché, n’aime juste pas Minnesota et sans doute une pointe de jalousie envers KG, le vrai leader de l’équipe. Bref, choisissez la raison qui vous semble la plus probable. Boum, Minny accepte de l’envoyer à New Jersey, où il fera surtout des stats dans le bas du classement. Le duo restera donc un what if qui hante visiblement toujours le Big Ticket aujourd’hui.

Kevin Garnett n’a pas digéré la décision de Stephon Marbury de quitter les Wolves en 1999 et il pense que cela a coûté des titres à Minnesota. Le duo aurait-il vraiment pu battre les Lakers de Shaq et Kobe ou encore les Spurs du début des années 2000 ? On ne met pas notre main à couper là-dessus. 

Source texte : Knuckleheads podcast / Quentin Richardson et Darius Miles

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top