Sixers

L’équipe C des Sixers s’offre le scalp des Nets : 115-106, Ben Simmons mord la poussière pour son retour à Philly

Ben Simmons Nets 23 novembre 2022

Retour perdant pour Ben Simmons à Philadelphie.

Source image : NBA League Pass

Ben Simmons a fêté son retour à Philadelphie par une… défaite ! Malgré trois stars sur la touche, l’équipe C des Sixers a su trouver les ressources pour gérer une bien triste équipe de Brooklyn. (115-106)

Pour les stats de ce match, il suffit de cliquer sur le lien magique.

C’était le moment qu’on attendait tous, le retour de Ben Simmons dans la Cité de l’amour fraternel ! Plus d’un an et demi après sa dernière apparition au Wells Fargo Center, le meneur / ailier-fort des Nets signait enfin son comeback sur son ancien parquet. Spoiler, l’amour n’était pas vraiment au programme malgré quelques autographes signés en avant-match. Accueilli par des huées, le Boomer a pu constater que sa cote de popularité ne volait plus très haut en Pennsylvanie. Point positif pour lui, avec les multiples absences côté Sixers, il était sans doute possible d’aller faire taire ce public hostile avec une grosse victoire.

Enfin… Encore fallait-il mettre les ingrédients pour la chercher cette win et on ne peut pas dire que Brooklyn ait beaucoup mis les mains dans le cambouis cette nuit. À part un Tobias Harris de retour de blessure, Philly n’avait pourtant pas grand chose à opposer à Kevin Durant, Kyrie Irving et donc Ben Simmons. Oui mais voilà, le talent ne suffit pas et les Sixers ont mis bien plus de cœur sur le terrain que leurs rivaux du jour. Une stat qui montre bien cette envie c’est la lutte au rebond : 49 gobages contre 35 en faveur de Philadelphie mais surtout 20 rebonds offensifs ! Difficile de gagner un match quand on se fait ouvrir totalement dans la raquette. Comme si cela ne suffisait pas, Brooklyn a la fâcheuse tendance à laisser les shooteurs adverses prendre confiance alors ils ne se privent pas pour sanctionner de loin. Les portes ouvertes sont de retour chez les joueurs au maillot noir.

Cette victoire du jour, les Sixers sont allés la chercher en équipe et difficile de ne garder qu’un nom à la fin de ce match. De’Anthony Melton a été très bon, Paul Reed immense en sortie de banc, Tobias Harris a pris ses responsabilités après une mauvaise première mi-temps, George Niang et Shake Milton ont apporté leurs pierres à l’édifice. Surtout, l’équipe n’a jamais flanché malgré quelques retours de flamme des Nets en seconde mi-temps. Chaque run de Brooklyn a eu sa réponse et le money time a été plutôt tranquille, Jacque Vaughn préférant même rentrer ses titulaires à 3 minutes de la fin en prévision du back-to-back de demain.

Et le petit Ben Simmons dans tout ça ? Dans la continuité de ses dernières sorties, c’est très solide. Offensivement, ça combine plutôt bien avec les copains, en défense c’est l’un des rares à mouiller le maillot et il a toujours autant de facilité à aller noircir la feuille de stats (11 points, 11 passes, 7 rebonds, 3 interceptions et 3 contres). On retiendra aussi le petit hug sympa avec Doc Rivers en fin de match. Aucune hache de guerre entre Benny et son ancien coach visiblement.


Pas de Joel Embiid, pas de James Harden, pas de Tyrese Maxey et pourtant pas de problème pour Philadelphie. Les remplaçants des Sixers ont accueilli Ben Simmons comme il se doit, avec une victoire sérieuse, pour le plus grand plaisir de leurs fans. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top