Celtics

Les Celtics festoient à domicile et surclassent Denver : bonne chance pour empêcher Jayson Tatum de scorer cette saison

Jayson Tatum

« Lui, dans la NBA actuelle… »

Source image : NBA League Pass

On vous l’envoie dans le mille : y’a encore une grosse équipe de basket-ball à Boston cette saison. À la maison, les Celtics ont maintenu les Nuggets à distance avant de placer un ultime coup d’accélérateur dans le dernier quart-temps. Plus que jamais, bon courage aux 29 entraîneurs qui ne sont pas Joe Mazzulla pour dessiner leur système défensif contre ce Jayson Tatum.

La jolie boxscore maison, c’est par ICI !

Une soirée commune au TD Garden. Les Nuggets ont voyagé à Boston avec Nikola Jokic, Michael Porter Jr. et Jamal Murray, sans jamais réussir à y faire leur loi. Il aura sûrement manqué la folie de Bones Hyland – placé dans le protocole sanitaire – quoique même pas certain que le sophomore eût changé la donne. C’est une fois encore un groupe (trop) bien rôdé que les Celtics envoient à la guerre cette saison, porté par des Jay Brothers toujours plus inspirés : Jayson Tatum patronnesque à 34 points à 52% au tir, Jaylen Brown en lieutenant à 25 points à 11/15 au tir (waow), 8 rebonds et 8 assists. Au duo ancestral se joint Al Horford, très mal défendu par Nikola Jokic, qui termine la partie à 21 unités avec un career high de 6/8 à 3-points. « Ouaf ouaf ouaf ! », c’est bien le clébard Grant Williams que vous entendez à la fermeture du paragraphe. Match de bulldog, présent en attaque, titanesque de l’autre côté du parquet.

Tombé dans l’habitude des grosses victoires de Boston « quand ça ne compte pas », on pourrait alors s’y méprendre. Penser que ces Celtics 2022-23 ne sont qu’une une équipe de saison régulière trop “plafonnée” qui n’y arrivera pas en Playoffs. Que les Finales de la saison passée face aux Warriors étaient le point culminant d’un Process désormais forcé à reconsidérer ses ambitions. La concurrence est trop solide. D’autres contenders émergent, pendant que les plus “traditionnels” stagnent ou se renforcent. Pourtant, de ce succès des Celtics peuvent découler bien d’autres enseignements. Des enseignements plus optimistes. La saison 2022-23 peut réellement être la suite ascendante de la saison 2021-22. Ce groupe laissé sur le carreau en Finales vient de surclasser tranquilou-bilou un contender sérieux, lui aussi en 8-3 avant la rencontre, et qui – détail non négligeable – compte le back-to-back MVP dans ses rangs. Ne pas s’enflammer hein, mais ne pas minimiser non plus.

Quand le collectif tourne à plein régime comme cette nuit, le tarif est toujours le même : 120, 125 ou 130 points, et des pourcentages bien indécents de 56% au tir et 43% à 3-points. Rendez-vous compte, 50 tirs marqués pour 90 tentés, et ce sentiment rageant pour l’adversaire de réussite infreinable. « Ouai mais TrashTalk, en face c’était Denver amputé de Bones Hyland, donc la défense… ». Pas faux ! Les Nuggets ne sont que la 24e défense de NBA avec une moyenne de 114,2 points encaissés par rencontre. Tu retires à un chantier qui traîne son seul maçon, le résultat est rarement probant. Les Celtics ont su en profiter, et la soirée tourne de plus belle puisque les Bucks ont pris la leçon par les Spurs. Pas de Giannis Antetokounmpo, Khris Middleton et Jrue Holiday sur la feuille de match – de quoi désacraliser un peu l’upset texan – mais une rencontre de saison régulière qui compte pour la saison régulière #analyse. Les Bucks passent en 10-2 un poil devant les Celtics, désormais en 9-3. On va maintenant suivre de très près la rencontre entre les Cavaliers, 3e de la Conférence Est, et les Warriors, vieux amis de Boston… qui débute à l’instant.


On n’a pas pris le temps de tailler Aaron Gordon, un chouïa détestable avec cette faute flagrante pondue au pif, ni Michael Porter Jr, complètement en dehors de ses pompes avec un vieux 3/10 au tir. On a préféré retenir le positif, et les Nuggets restent une très belle équipe qui n’a « qu’à » régler ses problèmes défensifs. On y reviendra.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top