Nets

Kevin Durant n’a jamais perdu face aux Knicks avec les Nets : victoire 112-85 , pas sûr qu’il regrette comme dirait l’autre

Kevin Durant 22 décembre 2020

Une image interdite dans les rues de New York.

Source : NBA League Pass

Kevin Durant et les Knicks, voilà une histoire d’amour à sens unique. Cette nuit encore, le serpent a foutu une vaste rouste à ses voisins new-yorkais. Victoire 112 à 85 en premier artisan grâce à son premier triple-double de la saison. L’ailier de 34 piges n’a plus perdu face aux Knicks depuis… 2013.

Les stats de l’énième victoire de Kevin Durant face aux Knicks, c’est juste ICI !

Pas besoin d’aller jusqu’à Atlanta pour chercher un type presque chauve à détester, les fans des Knicks ont juste à traverser le Brooklyn Bridge. Car s’il y a bien un joueur qui prend un malin plaisir à les ridiculiser, c’est sans doute Kevin Durant. Depuis le 7 avril 2013, le reptile n’a pas connu le goût de la défaite en affrontant les Knicks. Une série de treize rencontres – comme par hasard – qui ont toutes tourné à l’avantage de KD et son bilan de 21 succès pour 3 défaites contre sa victime favorite. Tourmenter les Knicks, c’est donc une sale manie qui s’est accentuée lorsque le zinzin a rejoint les Nets. Alors cette nuit, l’occasion était trop belle pour Kevin Durant qui voyait se présenter une équipe de New York pas franchement flamboyante. Il leur a tout fait : 29 points, 12 rebonds, 12 assists et 2 blocks en 35 minutes. 17ème triple-double de sa carrière, premier de la saison auquel il faut ajouter cette torniole collective, et des fans de 12 piges traumatisés dès l’échauffement avec un trashtalking bien aiguisé. Cette fois, ce n’est pas Evan Fournier qui en a subi les foudres, mais bien Julius Randle et RJ Barrett lorsqu’ils l’ont trop ouvert.

Chaussures à peine lacées, Kevin Durant avait donc annoncé la couleur et la suite fut un carnage aboutissant sur un douzième match de suite à plus de 25 points cette saison. KD a d’abord pris les choses en mains pour placer les Nets sur des rails qu’ils n’avaient pas fréquenté depuis un bout de temps. Inarrêtable, le serpent a balancé son venin à mi-distance, en pénétration, et quand les Knicks ont essayé de trouver l’antidote, la terreur de NY a décidé de nourrir ses coéquipiers en caviars – frôlant d’ailleurs son record personnel qui s’élève à 16 offrandes sur une rencontre. C’est en partie pour cela que le soleil se lève sur un monde où Edmond Sumner semble être le lieutenant parfait dans une quête de titre. Bref, Kevin Durant a partagé sa piñata préférée et tout le monde en a profité, même Ben Simmons, pas mauvais avec 6 points, 9 rebonds et 4 assists (c’est encore léger). Et pour titiller sa victime jusqu’au bout du bout, Durantula a lâché une petite punchline bien sympa juste après la rencontre.

“Si je vois un fan des Knicks, je vais toujours lui faire un pouce vers le bas ou lui dire des conneries sur le fait d’être un fan des Knicks.”

Kevin Durant est en forme et d’excellente humeur ces derniers temps. Alors forcément, quand il a vu les Knicks arriver en ville, l’occasion était beaucoup trop belle pour ne pas s’y faire les dents. Rendez-vous en janvier 2023 pour un nouvel épisode de la saga KD face aux Knicks !

Source texte : Nets Videos.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top