Los Angeles Clippers

John Wall veut sa standing ovation à Washington : téma la taille de l’ego, mais évidemment qu’il aura son hommage

John Wall

John, tu t’es trompé de maillot, tu joues avec les Clippers maintenant.

Source image : Youtube

Pour la première fois depuis son départ des Wizards, John Wall va retourner à Washington dans la peau d’un adversaire et devant du public. Ce sera le 10 décembre, et l’ancienne star de la franchise n’a qu’une hâte, recevoir la standing ovation qu’il mérite.

Nous sommes le 29 décembre 2018, et John Wall vient de recevoir un cadeau qu’il n’avait pas mis sur sa liste pour le Père Noël : une belle opération au talon pour réparer un mal qui traîne depuis plusieurs années, et saison terminée pour la star des Wizards. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il va se faire une rupture du tendon d’Achille un mois plus tard lors d’une chute dans sa cuisine, ça ne s’invente pas, et surtout qu’il a joué son dernier match à Washington en tant que Sorcier.

Trois ans et demi plus tard, après 40 matchs anecdotiques avec les Rockets et une nouvelle saison blanche en 2021-22, le voilà de retour en NBA sous le maillot des Clippers de Los Angeles. Il n’est plus la star incontestable de sa franchise et ça lui va sûrement très bien, il va pouvoir renouer vraiment avec les parquets, sans pression. Impatient, John Wall a coché une date en particulier dans son calendrier : le 10 décembre, jour de déplacement des Clippers à Washington. Il était déjà retourné à la Capital One Arena, mais en temps de Covid et donc à huis clos. Et on peut dire qu’il est bien au courant de ce qu’il représente pour la franchise, et qu’il a hâte d’y être.

“Je n’ai jamais eu l’opportunité de retourner jouer devant les fans des Wizards. J’espère que j’aurai cette grosse standing ovation que je pense mériter. Mon but ultime était de gagner un titre là-bas. J’ai tout donné pour la ville, j’ai joué blessé, j’ai redonné à la communauté… C’était comme une seconde maison pour moi.” – John Wall (via The Shop)

Bon, un hommage ça ne se demande pas John, mais on passera sur le côté ego-trip de la déclaration, on a bien le droit de se faire plaisir de temps en temps. Et puis de toute façon, oui, il la mérite et il l’aura, sa standing ovation. Quand on a été la star d’une franchise pendant neuf ans, qu’on l’a emmené quatre fois en Playoffs sans être trop aidé, et qu’on fait partie des meilleurs joueurs de son histoire, oui, on mérite une standing ovation. Et ce n’est pas trop arrogant de le dire.

John Wall va enfin faire son retour devant les fans de Washington, presque quatre ans après sa dernière apparition à la Capital One Arena. Il espère recevoir une standing ovation de ses anciens supporters, et franchement s’il ne l’obtient pas on arrête de s’autoproclamer experts de la NBA.

Source texte : The Shop

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top