Raptors

Les highlights de Scottie Barnes en 2021-22 : le rookie de l’année a de quoi faire peur à la Ligue pendant quelques années

Scottie Barnes est le futur des Raptors. Il est même l’un de ceux qui représentera le basket de demain. Auteur d’une superbe année, l’arrière/ailier/intérieur de Toronto a décroché le trophée du rookie de l’année et nous a fait déguster tous types de highlights bien excitants tout au long de la saison.

Le rookie de l’année 2022 est un diamant. Ça, les Raptors l’ont bien compris et ils n’ont d’ailleurs pas voulu l’impliquer dans un échange pour faire venir Kevin Durant himself. Pour sa première saison chez les grands, le gamin a été monstrueux et a bien mérité son titre de meilleur rookie malgré la concu venue de l’Ohio : 15,3 points, 7,5 rebonds, 3,5 passes et 1,1 interception, et un excellent 49,2% au tir. Le gamin a impressionné par sa polyvalence sur le terrain, que ce soit offensivement ou défensivement. Dans les deux cas il est capable de switcher sur tous les postes, et certaines tendances le voient même évoluer vers un poste de meneur de jeu ultra moderne, pour vous dire à quel point il n’a pas de place “définie” sur le parquet. Il était d’ailleurs meneur à l’époque où il devait encore faire des équations en cours de physique-chimie au lycée. Au-delà de sa polyvalence, Barnes a choqué par sa maturité et sa compréhension du jeu. Si on ne compte pas sa performance pour le moins hilarante lors du All-Star Weekend durant laquelle il a oublié comment marquer un panier sans défenseur, on ne retiendra que du positif de sa première saison. Du contre, de l’interception, quelques gros tirs, une présence sans faille au rebond offensif et un nombre incalculable de tomars venus d’ailleurs : voilà à peu près comment on pourrait résumer les highlights 2021-22 du natif de Floride.

Cette année, on attend de SB qu’il se développe encore et qu’il soit davantage responsabilisé au sein du groupe, mais attendez vous à le voir beaucoup balle en main et notamment à la création. Comme un Ben Simmons à l’époque mais avec de l’assurance en dehors de la raquette. En attendant, voici 9 minutes du futur de la NBA. Tremblez.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top