Hornets

Où en est-on dans le dossier Miles Bridges ? Toujours pas de verdict définitif, statut quo dans cette sombre affaire

Miles Bridges

Le sombre “dossier Miles Bridges” est donc toujours en suspens…

Source image : YouTube

Au crépuscule d’une saison réussie et à l’aube d’une Free Agency charnière, Miles Bridges, virevoltant ailier des Hornets, devait toucher le pactole. Mais ça, c’était avant les accusations qui planent aujourd’hui sur lui. Trois mois après le début de l’affaire… où en est-on à l’heure actuelle ?

Faisons le topo : Miles Bridges sort de sa meilleure saison en carrière (et de loin) en ayant envoyé 20,2 points, 7 rebonds et 3,8 passes de moyenne par match sur la saison NBA 2021-22. Le gaucher a même postulé à une place au All-Star Game, sans pour autant y être convié. Bridges, l’un des principaux agents-libres de cette intersaison, était très apprécié par les décideurs de sa franchise, et sa prolongation à Charlotte ne faisait alors aucun doute à l’issue de son contrat. Puis le 29 juin, tout bascule. Selon TMZ, Miles Bridges est accusé par sa femme Mychelle Johnson de “violences conjugales” et “maltraitance infantile”. Le timing et surtout l’attitude sont au summum de l’infâme. Le joueur est déjà parti lorsque la police arrive, et cette dernière constate rapidement que la compagne du numéro 0 a rapidement besoin de soins médicaux. Bridges se rendra lui-même au commissariat de Los Angeles pour reconnaître les faits, et sera ensuite relâché par le LAPD après avoir réglé sa caution de libération à hauteur de 130 000 dollars. Pendant ce temps, les Hornets, qui se montraient hésitants à envoyer le max pour leur joueur, déclarent être au courant de la situation dans un communiqué paru le 19 juillet, sans faire plus de commentaires.

“Les Charlotte Hornets sont au courant de la situation concernant Miles Bridges. Ce sont des accusations très sérieuses que nous continuons de surveiller. Ceci étant du domaine légal, nous n’avons aucun autre commentaire à faire.” – Charlotte Hornets

Miles Bridges fait aujourd’hui face à trois chefs d’accusation, un pour avoir levé la main sur sa compagne et mère de ses deux enfants, et deux autres pour des faits de maltraitance sur les enfants en question, susceptibles d’entraîner de graves lésions corporelles voire la mort. Toutefois, Bridges continue sa vie à l’heure actuelle, il a même été aperçu dans un gymnase en train de bosser ses gammes avec Draymond Green. Présomption d’innocence oblige en attendant que le verdict soit donné, le joueur est dans ses droits, même si cela peut paraître très surprenant voire agaçant. Les preuves contre Bridges n’en restent pas moins accablantes, Mychelle Johnson, dans une publication Instagram supprimée depuis par la jeune femme de 24 ans, avait dévoilé ses multiples blessures, un rapport médical faisant état de ces blessures subies, ainsi qu’une vidéo de l’un de leurs enfants qui affirmait que “papa a étranglé maman”. La compagne du joueur NBA va même beaucoup plus loin dans ses affirmations.

“Je déteste qu’on en soit arrivé là, mais je ne peux plus me taire. J’ai laissé quelqu’un détruire mon foyer, me maltraiter de toutes les manières possibles et traumatiser mes enfants à vie. (…) Je ne permettrai pas à son entourage de continuer à me faire taire et à mentir pour le protéger.” – Mychelle Johnson, compagne de Miles Bridges

Ces commentaires semblent malheureusement indiquer que ces agissements datant du 27 et 28 juin sont loin d’être un cas isolé. Face aux accusations de la mère de ses enfants, et malgré les rapports de police et preuves on ne peut plus explicites, Miles Bridges a tout de même plaidé non coupable le 20 juillet, l’audience devait avoir lieu le 19 août mais a plusieurs fois été reportée. Une première fois au 7 septembre et une seconde fois au 19 septembre. La nouvelle date a depuis été fixée au 29 septembre, le dénouement de cette sombre affaire aurait donc pu être déjà connu, sauf qu’aucune nouvelle n’a été apportée au dossier depuis. Est-ce que l’audience a été une nouvelle fois décalée, ou est-ce que le jugement est tenu secret pour l’instant ? La réponse n’est pas connue à l’heure actuelle. Ce verdict permettrait pourtant au joueur de connaître la sentence, à la franchise de s’adapter à la situation, mais surtout à Mychelle Johnson et ses enfants d’être mis en sécurité et d’avancer tant bien que mal après cette sombre histoire. L’ailier des Hornets, bien au-delà de sa carrière NBA, voit également, et de façon totalement logique, la suite de sa vie en suspens, lui qui encourt actuellement une peine de 11 ans et 8 mois de prison.

“Les enfants témoins de violences familiales sont particulièrement vulnérables, et l’impact sur eux est incommensurable. M. Bridges sera tenu responsable de ses actes et notre Bureau des services aux victimes continuera de soutenir les survivants dans ce processus difficile.” – George Gascón, procureur au bureau du comté de Los Angeles

En ce qui concerne le basket, Miles Bridges espérait décrocher son contrat maximum. Les Hornets étaient plutôt enclin à lâcher entre 20 et 25 millions par saison pendant quatre ans mais, ces derniers se montrant encore hésitants pour un tel montant, ont finalement décidé le 29 juin 2022 (quelques heures à peine avant que l’affaire n’éclate) de proposer au joueur la qualifying offer à hauteur de 7,9 millions de dollars sur la saison 2022-23, qui ferait de lui un agent-libre non restrictif à la fin de la saison prochaine. Toutefois, ces accusations sont tombées immédiatement après, le jour même, faisant rapidement le tour du monde et dépeignant Miles Bridges comme un homme violent avec sa compagne et même ses enfants. Probablement encore focalisés sur les accusations planant sur le natif de Flint, les Hornets n’ont pas encore retiré leur offre qualificative, Miles Bridges ne l’a pas signée non plus, et aucune autre équipe n’a proposé d’offre contractuelle pour le virevoltant gaucher. Ce qui signifie que pour l’heure, le joueur est considéré comme étant agent-libre, et qu’aucune franchise ne souhaite enrôler un joueur dont la réputation a été sérieusement entachée, et peut-être bien de façon définitive.

Il manque encore certains éléments aux autorités pour définitivement conclure ce sinistre dossier, toutefois, le dénouement se rapproche. Miles Bridges, sa franchise mais surtout sa compagne et ses deux enfants ont besoin d’être fixés pour avancer et se reconstruire. Quoi qu’il en soit, on ne peut qu’espérer que justice soit rendue dans cette affaire dont tout le monde se passerait bien.

3 Commentaires

3 Comments

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top