Thunder

Shai Gilgeous-Alexander déjà sur le flanc : blessure au genou, deux semaines minimum, le Thunder n’a pas le droit au bonheur

Shai Gilgeous-Alexander 22 septembre 2022

Le destin s’acharne déjà sur le Thunder, et nous ne sommes qu’en septembre.

Source image : YouTube

Décidément, il existe en NBA des franchises dont le destin semble avoir décidé de s’occuper. Le Thunder en fait partie, et après la blessure de Chet Holmgren qui ratera l’intégralité de la saison 2022-23, c’est au tour du franchise player maison Shai Gilgeous-Alexander de se retrouver sur le téco. Ça commence bien.

Quand les fans du Thunder ont vu les réseaux s’enflammer hier, peut-être ont-ils cru que c’était leur tour de passer à la moulinette des 30 Previews en 30 Jours made in TrashTalk. Oui mais non car hier on a plutôt parlé des Pacers, oui mais non car le nom de Shai Gilgeous-Alexander est donc plutôt associé- encore – à une blessure ce matin. Damn, c’est reparti pour un tour…

La saison 2021-22 de Shai Gilgeous-Alexander ? Protocole commotion, blessure à la cheville, on tanke à partir du mois de mars et merci d’être passé. Une fin de saison rocambolesque du côté d’Oklahoma City puisque la franchise avait décidé de laisser SGA et son jeune teammate Josh Gddey sur le carreau, histoire de les préserver et d’être sûrs de pouvoir aller choper un gros pick à la Draft. Mission accomplie mon capitaine puisque le Thunder a récupéré la licorne Chet Holmgren dans l’affaire, mais ce dernier loupera donc l’intégralité de sa saison 1 (qui ne le sera donc pas), une nouvelle qui poussait la franchise, déjà, à revoir ses plans dès le mois d’août. La dernière sale nouvelle en date ? C’est donc l’annonce du bobo de Shai Gilgeous-Alexander, qui souffre d’une entorse du ligament du genou gauche et qui sera réévalué dans deux semaines, avec une absence totale imaginée autour des quatre semaines.

Pour info, ce type d’entorse est du genre de celle qu’avait contracté Khris Middleton lors des derniers Playoffs, une blessure qui l’avait fait louper l’ensemble ou presque de la postseason des Bucks. Sale nouvelle donc, pour un mec qui a déjà pas mal squatté les bancs de l’infirmerie depuis le début de sa carrière, et pour une franchise qui, décidément, accumule les mauvaises nouvelles alors même que leur roster au complet fait clairement saliver bien qu’il soit très jeune. On attend ainsi beaucoup du duo d’arrières composé de SGA et Josh Giddey, alors que les Jaylin Williams, Jalen Williams, Darius Bazley, Tre Mann, Aleksej Pokusevski, Theo Maledon, Lu Dort, Ousmane Dieng ou Chet Holmgren sont tous encore de grands gamins et portent un joli projet à long terme sur le papier. A court terme par contre il faudra donc faire sans Chet et il faudra faire sans Shai, qui s’était éclaté cet été avec le Canada lors des fenêtres de qualif pour la Coupe du Monde mais qui a malheureusement repris son lien avec la NBA là où il l’avait laissé au printemps dernier, à savoir entre le cabinet du doc et le banc de touche pour encourager les copains.

L’alerte restera peut-être au statut d’alerte et Shai Gilgeous-Alexander sera peut-être prêt pour le reprise fin octobre. Quoiqu’il en soit la fanbase d’OKC se prend un premier (un deuxième) coup de poing dans la tronche alors même qu’on a pas passé la fin du mois de septembre. Alors courage messieurs courage mesdames, certains n’ont pas le droit au bonheur et doivent eux-mêmes aller le chercher, et vous semblez bien être de ces gens-là…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top