Knicks

Spike Lee prépare une série sur les Knicks des 90’s : les vieux loups de mer adoreront, les plus jeunes découvriront

Suite logique dans l’engouement autour des séries documentaires sur le sport.

Source image : YouTube

Vous aimez les coups de coude, le hustle et l’embrasement d’un public ? Nous on adore, et quelle meilleure équipe pour incarner cette fibre en NBA que les Knicks des nineties ? Réalisateur confirmé et fan (turbulent) de la franchise depuis toujours, Spike Lee a confirmé être en pleine préparation d’une série retraçant la dernière période dorée de la franchise de NYC. Hype hype hype !

Après le très réussi “Winning Time” de Max Borenstein, retraçant l’épopée du légendaire Showtime des Lakers, c’est désormais au tour du “Chaud-time” de New-York, non moins légendaire, d’avoir le droit à son adaptation sur grand écran. Surfant sur l’engouement actuel autour des séries documentaires, qui traverse le monde du sport, Spike Lee saute sur l’occasion de nous emmener au plus près des ces Knicks old school. Basée sur le bouquin « Blood in the Garden » de Chris Herring, la série devrait nous plonger au cœur des aventures mouvementées de la bande à Pat Ewing. Période mythique de la franchise durant les années 90, ce New York version nineties reste pour beaucoup de fans comme l’époque sportive la plus marquante dans l’histoire de Big Apple. Et pour cause, si les joueurs du Garden n’ont finalement jamais été au bout du bout, leur legacy est incontestable. Pour beaucoup, ces pauvres Knicks ne sont qu’une franchise habituée à squatter les basfonds de la Conférence Est. Il fût un temps ou les mœurs étaient différentes. Entre performances individuelles XXL, Playoffs aux allures de campagne guerrière et bastons à gogo, ce bon vieux Spike Lee aura de quoi faire. Une petite mise en bouche pour préchauffer, ça vous tente ?

Spoiler, nous ne sommes pas Spike Lee, mais pourquoi ne pas imaginer que notre histoire débute à la draft de Pat Ewing. Point de départ des heures dorées de la franchise, la venue de Patrick amorce tout le scénar. Quelques années plus tard, l’arrivée de Pat Riley (oui, encore un Pat) va marquer un véritable tournant pour les Knicks, puisque comme par magie, l’équipe se met à gagner des matchs. S’en suivent alors quelques saisons régulières bien abouties que Spiky saura nous raconter à la sauce new-yorkaise. Voici d’ailleurs un petit pêle-mêle non exhaustif des moments sympatoches de la franchise : John Starks qui dunk sur un certain Michael Jordan, Latrell Sprewell qui débarque à NY après avoir étranglé son ancien coach, une bagarre générale en Playoffs contre le Heat ou encore la naissance du mythique « choke sign » en 1994. Allez, on ne spoil pas plus mais autant d’anecdotes géniales devraient être à découvrir ou à redécouvrir grâce à ce qui sera, on l’espère, un énorme banger.

Vous l’aurez sans doute compris, dans les années 90, les spectateurs du Madison Square Garden en ont eu pour leur argent avec des Knicks qui auront laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la NBA. Reste à savoir désormais comment Spike Lee projette de nous conter tout ça tant les possibilités sont variées. Cette fois, Spiky n’a pas le droit de choke.

Source texte : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top