Los Angeles Clippers

John Wall vs Reggie Jackson, qui sera le meneur titu des Clippers ? Rendez-vous au training camp pour avoir un début de réponse

Vous êtes Ty Lue, vous faites quoi ?

Source image : Montage YouTube

Avec le retour de blessure de Kawhi Leonard et un effectif armé pour le titre, les Clippers feront clairement partie des favoris la saison prochaine. Mais qui va diriger tout ce beau monde à la mène ? Plutôt Reggie Jackson ? Ou alors la nouvelle recrue John Wall ? Ce sera visiblement l’une des grandes batailles du camp d’entraînement à Los Angeles.

Après avoir enfin négocié son bon de sortie avec les Rockets, Jean Mur n’a pas mis très longtemps pour trouver une nouvelle équipe puisqu’il a rapidement signé avec les Clippers. Mais pour quel rôle ? C’est une question légitime quand on sait que Wall reste sur une saison blanche mais tournait encore à quasiment 21 points – 7 passes lors de la saison 2020-21 avec Houston. Avec la présence de Reggie Jackson, qui a connu une véritable renaissance au sein de la franchise californienne et titulaire lors des 75 matchs de Los Angeles cette saison, on pouvait initialement lui donner le costume de favori pour rester dans le cinq, avec John Wall dans un rôle de booster en sortie de banc. Mais visiblement, le staff de Tyronn Lue veut se laisser toutes les options ouvertes et attendre le camp d’entraînement avant de prendre une décision sur l’identité du meneur titu en 2022-23. C’est en tout cas ce que nous rapporte Ohm Youngmisuk, qui couvre de près les Clippers pour ESPN.

« Il y aura une bataille pour le poste de meneur titulaire au camp d’entraînement, entre Reggie Jackson et John Wall. Les Clippers ont besoin de voir ce que Wall peut encore apporter. Cela fait un an qu’on ne l’a pas vu. […] Est-ce qu’il possède toujours cette vitesse élite qui le caractérise ? Est-il capable de shooter et jouer sans ballon ? Car s’il est sur le terrain avec Kawhi Leonard et Paul George, il n’y aura qu’un ballon à partager. »

En matière de fit, il est clair que John Wall n’est pas forcément le joueur le plus complémentaire des deux stars de Los Angeles. C’est pourquoi ici on le voit plus dans un rôle en sortie de banc. De plus, Reggie Jackson a montré cette saison et lors des Playoffs 2021 qu’il possédait les épaules pour être titu sur le poste 1, voire même pour prendre les choses en main quand Kawhi et/ou PG ne sont pas sur le terrain. Alors oui, l’expérience Reggie est parfois faite de hauts et de bas mais le bonhomme est devenu l’un des chouchous de la Clipper Nation, et son profil (37% de réussite à 3-points depuis son arrivée à Los Angeles) semble mieux correspondre aux côtés de Leonard et George. L’avantage que peut posséder John Wall sur son concurrent direct ? La capacité à apporter une nouvelle dimension au jeu offensif de Los Angeles.

« Ce que Ty Lue va apprécier chez John Wall, c’est sa capacité à accélérer le tempo. Les Clippers étaient genre l’équipe la plus lente de toute la NBA, ils ne courent pas. Lue le dit tous les ans, il veut voir son équipe jouer plus vite. John Wall peut accélérer le tempo, mais y aura-t-il quelqu’un pour courir avec lui ? »

– Ohm Youngmisuk

Ayant déjà fait un tour au centre d’entraînement des Clippers, Jean Mur aura à cœur de montrer à sa nouvelle équipe tout ce qu’il peut apporter dans l’optique de jouer à nouveau les premiers rôles après une année sans Playoffs. L’incertitude règne forcément à son sujet car il n’a pas disputé la moindre rencontre depuis le 23 avril 2021 et un match contre les… Clips, match dans lequel il avait d’ailleurs brillé avec 27 points et 13 caviars. Mais dans le même temps, on se dit qu’une année sans jouer, ça peut aussi l’aider à avoir les jambes fraîches. Et John Wall avec des jambes, ça peut faire très mal.

Le rôle et le fit de Wall avec les Clippers restent évidemment à déterminer. Mais parmi les grandes batailles des camps d’entraînement NBA en septembre prochain, celle entre Wall et Reggie Jackson sera l’une des plus excitantes à suivre. Alors, qui va débuter aux côtés de Kawhi et PG fin octobre ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top