News NBA

La Summer League se poursuit ce soir à Salt Lake City : les vacances existent-elles réellement en NBA ?

Vacances 4 juillet 2022

Voilà, ça c’est un setup de Summer League !

Source image : YouTube

En attendant le début des festivités à Vegas jeudi soir pour LA compétition estivale la plus attendue chaque année, la balle orange va continuer de rebondir sur les parquets américains. Dès ce soir, et pour les 72 prochaines heures, la Summer League quitte San Francisco pour se rendre à Salt Lake City. Moins de palmiers, plus de montagnes, mais toujours cet esprit playground de vacances. Place à la jeunesse chez les Mormons !

Si vous nous demandiez quelles raisons vous auriez de vous intéresser à ce qu’il se passe dans l’Utah en plein été, il serait difficile de vous donner une réponse convaincante. Mais il y en a néanmoins une : un mini-championnat entre Jazz, Grizzlies, Thunder et Sixers. Alors oui, certes, l’évènement ne promet pas un spectacle digne d’un Game 7, mais on ne refuse pas du rab quand il s’agit de basket. Loin des plages californiennes où Sacramento a écrasé la concurrence (profitons un instant de cette phrase), loin du vacarme médiatique de la Free Agency, les quatre franchises s’affronteront tour à tour en préparation du main event à Las Vegas. Sur le papier, Oklahoma City part logiquement favori, même si on sait que la configuration de ces matchs (rotations, motivation…) ne veut pas dire grand chose. L’arrivée de Chet Holmgren, sélectionné en deuxième position à la Draft et dont le temps de jeu sera vraisemblablement limité lors de ce déplacement dans l’Utah, ajoutée à la présence plus officielle de Tre Mann, Ousmane Dieng et Josh Giddey, de retour après sa blessure à la hanche l’ayant éloigné des terrains depuis février dernier, en font tout simplement l’une des équipes au young core le plus prometteur de la Ligue. À noter que ce dernier sera cependant absent dans le Nevada, raison de plus pour profiter des premières connexions Josh-Chet lors de ce mini-tournoi.

Toutefois, d’autres noms évocateurs sont également disséminés à travers les rosters des trois adversaires du Thunder. Sélectionné en dixième position lors de la Draft 2021, Ziaire Williams sera bien de la partie chez Memphis, au même titre que Kenneth Lofton Jr. (2m01 pour 124 kilos s’il vous plaît), principal artisan de la défaite des Bleuets d’un certain Victor Wembanyama en finale du Mondial 2021. Côté Jazz, après une première saison timide à alterner entre la G League et le banc d’Utah, Jared Butler tentera de prouver sa valeur cet été. La Salt Lake City Summer League sera d’ailleurs l’occasion de retrouver la mascotte préférée des fans NBA, Tacko Fall, sous les couleurs de l’équipe hôte. Enfin, l’ex MVP et Rookie de l’année de G League Paul Reed sera bien présent chez Philadephie. Back-up encourageant de Joel Embiid durant la dernière saison, l’intérieur sera notamment accompagné de Jaden Springer, qui entamera sa deuxième saison sous les couleurs des Sixers. Pour chacun des joueurs présents, la ligue d’été est une occasion de se montrer, voire de s’affirmer. Qu’il s’agisse d’une invitation aux camps d’entraînement ou la solidification d’une place dans la rotation d’un contender, les confrontations recouvrent souvent bien plus d’enjeux qu’elles ne le laissent paraître.

Concours de parpaings, passes dans les tribunes, dribbles sur les pieds, comme tous les ans la Salt Lake City Summer League ne sera PAS à montrer dans toutes les écoles de basket. Mais simplement parce que ça fait du bien de voir les débuts de ceux qui feront l’avenir de la Ligue, on n’hésitera pas à prolonger nos nuits blanches.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top