Bucks

Serge Ibaka prolonge aux Bucks pour une saison : lève la main si toi aussi tu avais oublié qu’il était à Milwaukee

Serge Ibaka

Allez, on y retourne.

Source image : YouTube

Alors que la planète basket attend avec impatience les trades de Kyrie Irving et Kevin Durant, nos insiders préférés nous trollent en annonçant des petits moves qui ne vont pas changer la face de la NBA. Par exemple ? Serge Ibaka, qui vient de rempiler aux Bucks.

Arrivé à Milwaukee lors de la trade deadline de février dernier, Serge Ibaka n’a visiblement pas encore eu le temps de visiter Cream City, lui qui vient tout juste de prolonger son séjour dans le Wisconsin. De combien de temps ? Un an supplémentaire si l’on en croit Shams Charania de The Athletic. Aucune précision n’a été donnée concernant le salaire d’Ibaka pour la saison prochaine mais on imagine qu’il sera au minimum vétéran. Car avec seulement six apparitions lors de la campagne de Playoffs des Bucks, tout ça pour des stats faméliques (1,5 point et 1,7 rebond de moyenne en 3,7 minutes), on ne peut pas dire qu’il ait pesé dans les moments qui comptent. Il était plutôt habitué au banc de touche, où il avait la meilleure vue pour voir Giannis et ses copains tenter de défendre leur titre jusqu’au Game 7 des demi de conf’ contre Boston. Mais si les Bucks ont finalement accepté de le faire revenir, c’est probablement parce qu’ils imaginent qu’Ibaka peut potentiellement encore apporter des choses au groupe.

C’est vrai que théoriquement l’ami Serge coche quelques cases intéressantes. Connu pour sa capacité à offrir sa propre version du 3&D, c’est-à-dire un profil d’intérieur qui sait écarter le terrain tout en protégeant l’arceau, Ibaka correspond plutôt bien au système Bucks. L’an passé il était notamment arrivé à une période où Brook Lopez – qui remplit très bien ce rôle de rim protector / pivot capable de planter des banderilles – était encore à l’infirmerie, offrant en saison régulière une production de 7 points – 5 rebonds (50% au tir, 35% à 3-points) en l’espace de 19 matchs dont 2 comme titulaire. Milwaukee avait besoin de soulager Giannis et Bobby Portis – utilisés sur le poste 5 sans Lopez – en attendant le retour de ce dernier, et le trade faisant sens. Aujourd’hui, on peut avoir des doutes sur ce que peut vraiment apporter Serge Ibaka à Milwaukee l’an prochain, d’autant plus qu’on sait aussi qu’il a eu des soucis au dos lors de la fin de son passage aux Clippers. Cependant, on parle d’un mec expérimenté, champion en 2019 avec Toronto et pro jusqu’au bout des ongles, ce qui peut toujours servir dans une équipe à la recherche d’un nouveau titre NBA.

Serge Ibaka et les Bucks veulent se donner une nouvelle chance. Est-ce qu’il lui reste encore du jus pour contribuer dans une franchise hyper ambitieuse comme Milwaukee ? L’avenir répondra à cette question mais à 32 ans, Ibaka veut prouver qu’il n’est pas encore cramé. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top