Spurs

Le transfert de Kevin Durant – San Antonio Spurs : quel package proposer aux Nets pour récupérer KD ?

Kevin Durant 1er juillet 2022 Spurs

On to the next one.

Source image : montage via The Players' Tribune

Vous n’avez pas pu passer à côté de la bombe tombée le 30 juin sur la NBA, à quelques heures de l’ouverture de la Free Agency. Kevin Durant a demandé son trade à sa franchise, les Brooklyn Nets. Mais maintenant la question la plus importante est la suivante : où pourrait-il aller ? Et comment procéder à un transfert aussi historique ? Tout de suite, zoom sur les San Antonio Spurs et leurs possibilités afin de récupérer KD.

Vendredi 30 juin 2022, 20h49 heure française, la déflagration tombe.

Kevin Durant veut quitter Brooklyn, le temps presse et le coco veut gagner d’autres bagues. Passé le temps du thermomètre qui explose, toute l’équipe de rédaction de TrashTalk s’est donc posée sur LA question qui nous taraude tous… mais où diable KD va-t-il poursuivre sa carrière ? Pour ce faire, et parce qu’on aime pousser le délire le plus loin possible, nous avons collectivement décidé de nous pencher sur toutes les franchises de la NBA. Oui oui, toutes les franchises : 29 articles détaillés, avec un rapide aperçu sur ce qui pourrait se passer.

Place aux Spurs de… on ne sait plus qui.

La situation des Spurs

Spurs salaires 1er juillet 2022

 

# Pourquoi les Spurs iraient chercher KD ?

Après le départ de Dejounte Murray pour Atlanta, on pourrait bien croire que les Spurs repartent à zéro pour un nouveau cycle, et ont envie de tanker un max pour essayer de drafter Victor Wembanyama l’an prochain. Mais peut-être que nous sommes à côté de la plaque, et que San Antonio a envie de repartir de plus belle dès cette année. KD est sur le marché, alors pourquoi attendre que les minots prennent des muscles et du galon pour que l’équipe redevienne compétitive ? Ils pourraient apprendre à côté de Monsieur Durant dès l’année prochaine, et possiblement aller gratter les Playoffs dès 2023. Fini les grosses cylindrées déjà établies pour Kevin Durant, cette fois-ci il aurait un beau pari texan à gagner.

# Quels joueurs sont indisponibles ?

  • Keldon Johnson

C’est sûr que la liste des intransférables n’est pas très longue pour San Antonio et pourrait tenir sans souci sur un post-it. Le seul possiblement considéré comme intouchable par les Spurs serait donc le deuxième meilleur marqueur du roster avec 17 pions de moyenne, Keldon Johnson. Le garçon de 22 ans est le plus étoffé des jeunes Spurs, et aux côtés de KD, cela pourrait bien faire des étincelles.

# Quels joueurs des Spurs pourraient attirer l’attention des Nets ?

  •  Josh Richardson, Devin Vassell, Joshua Primo

Les Nets chercheraient donc grâce à ce trade à récupérer un joueur du niveau All-Star. Et c’est là que les Spurs ne remplissent pas trop le contrat. Donc l’option choisie pour Brooklyn dans ce cas serait plus de repartir de zéro, avec des joueurs à développer et des lieutenants à leurs côtés pour les encadrer. C’est pour cela que Josh Richardson pourrait bien intriguer les Nets, au même titre que les minots Devin Vassell et Joshua Primo qui ont encore un beau plafond à atteindre.

# Ont-ils des picks de Draft à leur proposer ?

À ce niveau-là, les Spurs n’ont pas à se plaindre. Devant des Nets qui cherchent à récupérer des picks de Draft vu qu’ils sont totalement à sec, San Antonio a de quoi faire bonne figure et intriguer les cadres de Brooklyn. Avec deux ou trois picks sur chacune des sept prochaines Draft, et même cinq choix utilisables en 2025, les Éperons peuvent lâcher du stock aux Nets, que ce soit sur des échéances proches ou éloignées.

La grille salariale des Nets

 

Le package idéal des Spurs :

  • Josh Richardson
  • Devin Vassell
  • Joshua Primo
  • Zach Collins
  • Romeo Langford
  • Premier tour de Draft 2024 et 2025 et 2026
  • Deux swap picks
  • Giovanni Marriette
  • Une bouteille de sirop à la menthe

C’est sûr que le package n’a rien de très séduisant, et même si la bouteille de sirop c’est du Monin. Il y a quand même de la matière qui pourrait intéresser Brooklyn et même pourquoi pas les relancer dès la saison 2022-23, mais cet échange sur le papier n’est pas gagnant-gagnant. Brooklyn, qui perdrait au change de toute façon en transférant Kevin Durant, perdrait dans ce cas-là encore plus. Si le but est de repartir, pas sûr que cela marche dès l’année prochaine et ne pourrait probablement pas attirer du nouveau monde à la Free Agency 2023. Ici, on est pas trop chaud pour récupérer Monsieur Cupcake, et on pense que Sean Marks n’a pas été ravi en voyant le package. La possibilité de ce trade est faible, ce qui se traduit juste dans la ligne ci-dessous.

Note de faisabilité : 2/10

Kevin Durant du côté de San Antonio ? Dans les faits rien n’est impossible et comme le disait un célèbre philosophe héraultais : c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui. Pour acquérir KD, les Spurs savent en tout cas ce qu’il leur reste à faire. Alors, ça se tente ou pas ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top