3x3

La FFBB lance son équipe professionnelle de 3×3 : à deux ans des Jeux Olympiques de Paris, la fédé passe la seconde

Alex Vialaret 3x3

From Bordeaux to Paris !

Source : FIBA

Après les triomphes respectifs des sélections masculines et féminines de 3×3 lors de la Coupe du Monde de la discipline à Anvers, la FFBB décide d’accélérer un gros coup en lançant officiellement ce lundi son équipe officielle de 3×3. L’objectif ? Participer aux meilleurs tournois du circuit mondial et se préparer au mieux avant les Jeux de Paris. 

En voilà une belle nouvelle ! Forts d’une médaille de bronze récupérée lors des mondiaux d’Anvers il y a une semaine, les garçons de l’équipe de France vont maintenant bénéficier d’un salaire pour continuer à évoluer sereinement sur les demi-terrains du monde entier. La FFBB – Fédération Française de Basketball – vient en effet d’annoncer la création de sa propre équipe de 3×3 « Paris 3×3 », qui la représentera dans les tournois FIBA Challenger et Masters. Kézako ? Cette compétition est organisée comme son nom l’indique par la FIBA, et comporte des étapes un peu partout dans le monde. L’objectif ? Remporter un maximum de ces étapes, pour ensuite espérer accéder à la finale mondiale organisée à Abu-Dhabi. Ah oui, on en oublie l’important. Les membres de l’équipe sont Alexandre Aygalenq, Paul Djoko, Vincent Fauché, Jules Rambaut, Franck Seguela et Alex Vialaret. Comme au basket classique, il faut bien quelqu’un pour encadrer cette joyeuse bande. Le coach sera donc Yann Julien, assisté par Karim Souchu.

Si vous avez suivi un petit peu la Coupe du Monde qui vient de se terminer, vous aurez remarqué que le groupe ne comporte ni Antoine Eito, ni Léopold Cavalière. C’est bien simple, cette équipe de 3×3 est professionnelle, et par conséquent incompatible avec la pratique de haut niveau du basket classique. Si Léo et Antoine n’ont pas fait le choix de mettre en parenthèse leurs carrières, c’est en revanche le cas d’Alex Vialaret, joueur de la JSA Bordeaux (NM1). Il avait d’ailleurs annoncé sur les réseaux sociaux son départ de la cité bordelaise pour un « nouveau projet ». Le doute est désormais levé. Un autre doute qui disparaît par la même occasion : on dit bien chocolatine. Ou pas, choisissez en fait. Plus sérieusement, cette annonce à deux ans des JO de Paris montre bien la volonté de passer un cap dans la préparation. L’idée ? Rattraper le retard déjà pris sur d’autres nations déjà bien avancées dans la discipline comme la Lituanie, la Serbie ou les Pays Bas, et se pointer dans deux ans sur les quais de Seine avec un groupe capable d’aller chercher l’or. L’équipe prendra part au circuit professionnel FIBA en 2023, avec à la clé des tickets de participation aux Jeux.

Le ton est donné : la FFBB veut que ses représentants soient au taquet en août 2024. On dit bien sûr oui à cette initiative, puisqu’elle permettra à notre équipe masculine de poncer son basket 7/7 et 24/24 sans se soucier du reste. Fin c’est relou, parce que maintenant on a encore plus hâte d’être en 2024. 

Source : FFBB

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top