Warriors

Les Warriors veulent conserver le groupe intact pour chercher le back-to-back : beau projet, mais va falloir aligner les zéros

Warriors 19 juin 2022

Jordan Poole (au centre) et Gary Payton II, deux joueurs qui peuvent aller demander une augmentation à Bob Myers cet été.

Source image : Youtube

Le titre à peine célébré, les Warriors vont devoir se pencher sur quelques gros dossiers dans les quinze prochains jours. Il y a la Draft bien sûr mais aussi les prolongations de plusieurs joueurs importants du roster. 

Ambiance de fête à San Francisco avec le quatrième sacre des Dubs en huit ans et l’heure est donc au champagne et aux festivités. Attention à ne pas abuser des bonnes choses malgré tout car il va vite falloir se remettre au boulot avec la Draft puis la Free Agency qui approchent à vitesse grand V. Le marché des agents libres, ils sont nombreux à pouvoir le tester chez les Warriors cet été et on ne parle pas juste des mecs du bout du banc mais bien de plusieurs joueurs qui ont un rôle important dans le roster. Parmi les principaux concernés : Kevon Looney, Gary Payton II, Otto Porter Jr. ou encore Andre Iguodala. Les trois premiers cités ont été importants en Playoffs et ils ont des beaux arguments pour demander du rab sur le salaire (Looney touchait 5 millions cette saison, environ 2 millions pour les autres). Plusieurs franchises vont évidemment roder dans l’ombre pour tenter de les appâter et il va être intéressant de voir jusqu’où Golden State est prêt à aller pour conserver ses soldats. Bonne nouvelle pour les fans, Bob Myers a expliqué à Anthony Slater de The Athletic qu’il allait tenter de conserver tout le monde.

« Nous ne savons pas à quoi ressemblera le marché pour nos gars. Nous allons faire un effort pour garder l’équipe ensemble. C’est un bon équilibre entre les jeunes, les anciens et ceux qui sont au milieu. Il n’y a pas un seul gars que nous n’aimons pas. Donc, nous allons essayer. »

Le GM fait bien de dire essayer car il peut difficilement faire des promesses vu les finances rouges vives de la franchise. Le propriétaire a beau donner le feu vert concernant les dépenses, la note va vite devenir folle. Les Warriors ont payé 346 millions cette saison dont 170 millions de luxury tax ! Avec plusieurs joueurs qui vont demander une augmentation, ce chiffre pourrait devenir autrement plus flippant. Faut-il rappeler que Jordan Poole est également éligible à un nouveau contrat dès cet été et qu’il pourra tester le marché dans un an (en tant qu’agent libre restreint) ? Autre dossier majeur sur la table du GM : le cas Andrew Wiggins. De retour en grâce et brillant en Finales NBA contre Boston, l’ailier arrive lui aussi en fin de contrat en 2023. Ça fait beaucoup de sous à sortir des caisses, surtout que le Big 3 local pèse déjà lourd dans les finances (115 millions en 2022-23). Le point positif, c’est que tout le monde semble désireux de revenir au Chase Center. Est-ce qu’ils diront la même chose si l’écart entre le chèque des Dubs et celui d’une autre franchise est élevé ? Ça reste à voir, mais le projet et la gagne aident parfois à faire quelques concessions financières. À moins bien sûr que Joe Lacob et les autres actionnaires soient prêts à payer encore plus pour chercher le back-to-back.

Les Warriors peuvent-ils conserver leur groupe intact cet été ? Il faudra sans doute faire des efforts des deux côtés mais tant que l’envie est là, tout reste possible. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top