Warriors

Point kichta du jour : Golden State a déjà généré 72 millions de dollars en billetterie sur ces Playoffs

Dollars

En direct des W.C. du Chase Center.

Source : YouTube

Golden State est l’une des franchises les plus iconiques de la NBA. Forcément, qui dit franchise iconique dit histoire de malade, et qui dit histoire de malade dit public très large, et surtout passionné. De l’Oracle Arena au Chase Center, difficile de s’octroyer des billets qui s’arrachent à prix d’or. Et la franchise le sait très bien, puisque ses revenus depuis le début des Playoffs s’élèvent déjà à… 72 millions de Dollars. Ça en fait des gobelets de café vanillé à la machine. 

Le basket US est un business très très élaboré, tout le monde le sait. Jouant sur plusieurs facteurs, mêlant performance conjuguée au passé et au présent, ville d’établissement de l’équipe, adversaire reçu. Les franchises NBA ramassent chaque année un sacré pactole en ce qui concerne la billetterie. Pour Golden State, tout cela a même des allures de braquage, puisque selon Tim Kawakami, journaliste de The Athletic basé à San Francisco, depuis le début de ces Playoffs 2021-22, les Guerriers ont généré la petite bagatelle de 72 millions de dollars, avec des projections allant au minimum jusqu’à 102 millions au terme de la saison. Une somme qui laisse de quoi s’organiser un petit buffet en extérieur avec tout le staff et les joueurs début juillet. D’un coup, on comprend même pourquoi il se pourrait par hasard, en toute coïncidence, par fortuite rencontre, que Steph et sa clique aient envie de finir les séries à la maison. En laissant un match filer à l’extérieur dans chaque série, la Baie s’est faite un cadeau de pas moins de 24 millions.

Alors, loin de nous l’idée de dire que ces revers sont en réalité une simple histoire d’argent – très proche quand même – mais l’on se doute bien que du côté de Bob Myers, ça se frotte les mains à en faire du feu. Certains trouveront peut-être ce montant moyen de sept millions de recettes par match un peu élevé, mais sachez qu’il était de dix briques en Finale de Conf’ Ouest, et qu’il sera de quinze millions en Finales tout court. D’ailleurs, en 2018, lors de la dernière campagne victorieuse des Warriors, Forbes nous dévoilait qu’il fallait débourser en moyenne 1 727$ pour s’offrir le droit de poser son derrière dans l’Oracle Arena et de mater 48 minutes du meilleur basket mondial. Un prix compliqué à satisfaire. En même temps, c’est pas mal non plus de se faire un match de Finales en début d’été, sur une terrasse avec des potes et des pizzas hein. Pour « relativiser », il faut se dire que la franchise ne récupère que 30 à 35% des montants évoqués, une grosse partie étant ponctionnée par Adam Silver et sa bande, et l’autre étant sujette aux taxes en vigueur en Californie.

Business is business. Avec les salaires mirobolants des joueurs, il est aujourd’hui compliqué pour une équipe NBA de composer sans sa billetterie. Surtout quand on met plusieurs millions sur la table pour un seul match. Mais bon, pas sûr que ces Warriors aient uniquement pensé à ça lorsqu’ils ont pris une déculottée historique à Memphis, hein. 

Source : Twitter @TimKawakani

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top