Bulls

Officiel, la NBA revient à Paris : Chicago Bulls – Detroit Pistons le 19 janvier 2023, une rivalité historique et de jolies têtes d’affiche

Ce mardi, par l’intermédiaire de l’émission NBA Extra diffusée sur BeIN Sports, la NBA a annoncé son grand retour sur le sol français. Le 19 janvier 2023, Bulls et Pistons s’affronteront sous les projos de l’Accor Arena de Bercy, dans le cadre d’un match de saison régulière. Trois ans après la venue de Giannis Antetokounmpo, v’la la bouffée d’air.

DeMar DeRozan, Zach LaVine, Cade Cunningham, Nikola Vucevic, Lonzo Ball, Alex Caruso, Jerami Grant, Saddiq Bey et… Killian Hayes. La feuille de match est géniale. Certains nous feront peut-être faux bond – à l’image de Tony Parker qui avait pris sa retraite à l’été 2019, sept mois avant que les Hornets ne se déplacent à Paris – mais l’on se répète : la feuille de match est géniale. Pour ce qui est de la billetterie, un lien d’inscription est disponible pour accéder aux préventes. Comme pour le Bucks – Hornets du 24 janvier 2020, les places risquent de partir à fond les ballons, moyennant un prix… parisien. En espérant – vainement, mais en espérant – que le premier rang ne soit pas bondé d’influenceurs qui croient être venus voir Derrick Rose et Joakim Noah. M’enfin, c’est le business. Ce Paris Game 2023 s’annonce tiptop, d’autant plus qu’Isiah Thomas et bien d’autres légendes seront probablement de la partie. En bon fan des Pistons qu’il est – et trois ans après avoir interprété la Marseillaise à la guitare électrique, devant le monde entier – Waxx a été choisi comme ambassadeur de cet évènement. Grosse nouvelle pour lui, et huit mois de propagande positive à venir.

« Vous allez voir une équipe jeune et excitante qui joue un basket à la Pistons ! Vous allez pouvoir voir une des équipes du futur de la NBA. » – Isiah Thomas, à Rémi Reverchon sur BeIN Sports

À quoi s’attendre au niveau de la physionomie de cette rencontre ? Les Bulls devraient aborder la saison 2022-23 avec de grosses ambitions, à savoir se qualifier plutôt largement en Playoffs, et tenter cette fois d’en passer un tour. Ils ont en tout cas le matos pour. Le gros contrat de Zach LaVine est arrivé à expiration, attention – pour nous – à le prolonger correctement. Côté Pistons, le plaisir d’accueillir Killian Hayes est incommensurable. La dernière fois que l’ancien Choletais a joué dans l’Accor Arena, c’était en mai 2017, dans le cadre de la Finale de la Coupe de France U17. Un régal pour les yeux – fait d’un petit pont et de blocks en haute altitude – que l’on vous glisse juste ICI. Et puis, ses nouveaux coéquipiers ne sont pas les seniors du coin : Cade Cunningham, Saddiq Bey, Isaiah Stewart et… un futur 5e choix de draft ! L’engouement médiatique autour de l’évènement s’annonce génial à suivre. Cette annonce fait environ 66 999 999 millions d’heureux… et un déçu. On ne sait pas hein, mais Evan Fournier n’a pas l’air super heureux du choix des équipes pour cette nouvelle édition du Paris Game.

Quel soulagement. La période COVID est derrière nous, les beaux jours font leur retour. Rendez-vous le 19 janvier 2023 – à la télé ou dans la salle – pour profiter, tous ensemble, de cette chouette soirée qui s’annonce.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top