Magic

Programme NBA : 5 bonnes raisons de regarder Magic – Pistons cette nuit, si vous en trouvez une 6ème on est preneur

Cole Anthony / Killian Hayes

Le genre de match où Kiki doit briller.

Source image : montage TrashTalk via NBA League Pass

Il est l’heure de boucler la journée et comme chaque soir, on vous propose de passer en revue les matchs de la nuit. Ce jeudi, une seule opposition au programme, un Magic – Pistons sorti des enfers. Là où beaucoup voient l’opportunité de prendre du sommeil, TrashTalk dissèque ce choc et en extrait cinq raisons de le regarder. Deux tanks qui se cognent, ça fait toujours du bruit.

#1 Franz Wagner VS (peut-être) Cade Cunningham

La course au Rookie de l’année bat son plein et Cade Cunningham, un poil devant Franz Wagner, se déplace dans l’antre de l’Allemand. Le meneur de Detroit est cependant noté « questionnable ». Honnêtement, Dwane Casey aurait tout à gagner de perdre, et donc de laisser Cade au repos dans un match contre un adversaire direct au tanking. Mais ce n’est pas notre affaire. Si Mister Cunningham est aligné sur le parquet, son duel avec Franz Wagner pourrait tourner à la pesée des egos. Qui mérite de se rapprocher d’Evan Mobley dans la discussion pour la statuette ? Aucun des deux hommes ne topera le trophée, c’est pour l’honneur.

#2 Killian Hayes

Parce que même s’il ne sort pas la meilleure saison sophomore de l’histoire, Killian Hayes va mieux. Ses statistiques de saison statuent à 6,1 points, 3,1 points, 4,2 assists et 1,1 interception, à 36% au tir dont 26% du parking. Sur les deux derniers matchs, il a claqué 13 points, 4 rebonds et 6 assists à 63% au tir contre les Hawks, puis 9 points et 8 assists à Miami : l’enchaînement est bon. Face au Heat, Cade n’était déjà pas là et Killian n’est pas passé titulaire pour autant. Il sortira sûrement du banc, une fois encore, et devra taffer sur sa grosse vingtaine de minutes. Allez les Bleus.

#3 Le spectacle de la mi-temps

Quel sera-t-il ? On pourrait aller chercher, faire notre boulot de journaliste, mais on préfère hypothétiser. Prions pour le gars qui monte sur plein de chaises là, Sladek, ou bien un concours de tir des marmots, c’est toujours efficace ça.

#4 Ça pue la jeunesse

Eh, c’est un affrontement de fond de tiroir, on est d’accord. Mais les jeunes créent l’enjeu de la rencontre, avec du Cole Anthony, du Jalen Suggs, du Franz Wagner, du Cade Cunningham, du Marvin Bagley, du Saddiq Bey et du Kiki. Tout ça pour dire que la rencontre ne sera pas organisée par Joe Johnson et trois vieux plantés derrière le bar de Little Caesars Arena, pas d’inquiétude.

#5 Parce que vous pourrez dire que vous y étiez

Et ça c’est beau.

Voici pour les cinq raisons de suivre cette rencontre. Un peu légères direz-vous, mais parfois, il faut relâcher la pression et prendre le temps de se rappeler ce qu’est la genèse du basket-ball.

1 Comment

1 Comment

  1. Itran Mashind

    18 mars 2022 à 1 h 03 min at 1 h 03 min

    aussi parce que ce le seul match de la nuit oft

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top