Sixers

James Harden a régalé : 31 points, 7 rebonds, 9 passes, un money time de malade, on appelle ça une barbe cinq étoiles

James Harden 2 9 mai 2022

On en connaît un qui a bien barbé le Heat.

Source image : NBA League Pass

Les Sixers viennent d’égaliser dans leur série avec une deuxième victoire à la maison face au Heat. La troupe de Doc Rivers a fait le boulot en étant solide au tir mais, surtout, James Harden a sorti le grand match qu’il fallait. Et bah… il a failli nous faire attendre.

Il n’est jamais trop tard pour fermer des bouches et on connaît un garçon qui a magnifiquement réussi cette mission cette nuit. Son nom ? James Harden. Obligés de l’emporter sous peine de finir dos au mur, les Sixers priaient à deux mains pour une masterclass de leur seconde superstar. Verdict ? 31 points, 7 rebonds, 9 passes pour le Barbu et une victoire capitale pour Philly. C’est très clairement son meilleur match au cours de ces Playoffs, et très sûrement son meilleur depuis qu’il a débarqué à Philadelphie en février dernier. Pourtant, on ne peut pas dire que Harden était parti sur les chapeaux de roues : il ne marque pas du 1er quart-temps et perd même trois ballons. Il chauffe une première fois lors du deuxième acte où il met 13 pions avec deux tirs à 3-points, dont un step-back sur la tête de Jimmy Butler, et les Sixers rentrent au vestiaire en menant 64-56. À ce moment-là, on vacille entre satisfaction et inquiétude. L’arrière de Philadelphie a été très sérieux lors de ce deuxième quart-temps mais on a peur qu’il retombe dans ses travers et que, comme souvent dans ces Playoffs, il disparaisse totalement en deuxième mi-temps. Heureusement, ce n’était visiblement pas le projet ce soir.

Malgré sa discrétion dans le troisième quart-temps, James Harden a cuisiné le Heat au moment le plus important du match. Il sort un money time de malade en plantant 11 points dans les six dernières minutes (16 sur toute la période) dont trois tirs du parking, bang bang bang. En face, les joueurs de Miami ne pouvaient tout simplement pas répondre. Harden termine la rencontre à 6/10 de loin, soit presque autant de 3-points que toute l’équipe du Heat réunie (7/35…). Ça faisait un moment que l’on n’avait pas vu le Barbu aussi bouillant et franchement, ça fait du bien. On attendait un step-up dans ses Playoffs après des prestations pas brillantes dans le premier tour contre les Raptors. Il n’avait pas dépassé les 22 points et ses pourcentages de réussite étaient franchement médiocres. Certes, il se montrait intéressant à la création mais pour un joueur de sa trempe, cela restait insuffisant. Cette nuit, on a revu le James Harden que l’on a connu, celui qui était l’attaquant le plus craint du circuit et un candidat MVP chaque année. Reste plus qu’à espérer qu’il reste dans le même mood sur la suite de la compétition.

Harden a sorti la grosse perf’ qu’il fallait cette nuit contre Miami. Philly en avait besoin, il fallait à tout prix éviter de se retrouver mené 3-1 avant d’aller jouer le Game 5 à la FTX Arena. Les Sixers doivent pouvoir compter sur leurs deux leaders s’ils veulent remporter cette série face à un Heat qui aura sûrement envie de réagir très vite. Le Barbu doit continuer sur sa lancée du soir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top