Suns

Chris Paul a perdu… sept ballons rien qu’en première mi-temps : c’était peut-être l’anniv de CP3, mais c’est lui qui a distribué les cadeaux

Cela ne lui était jamais arrivé au cours de sa carrière.

Source image : NBA League Pass

Exceptionnel sur ces Playoffs 2022 et évidemment réputé pour ses qualités de gestionnaire hors pair, Chris Paul passe rarement à côté d’un match. Mais cette nuit à Dallas, le Point God s’est transformé en Point Turnover puisqu’il a accumulé pas moins de sept pertes de balle en première période. Tout ça le jour de son anniversaire…

Chris Paul a peut-être 37 ans mais visiblement, il n’a toujours pas compris le concept de l’anniversaire. Il est censé recevoir les cadeaux, pas les distribuer. Sept pertes de balle rien qu’en première mi-temps, clairement on a eu du mal à comprendre ce qui se passe. Depuis quand CP3 commet des turnovers sur pick & roll ? Depuis quand le Point God ne prend pas soin de la gonfle ? Depuis quand Cricri fait des choix chelous ? Est-ce que le maestro des Suns a soudainement perdu ses super-pouvoirs maintenant qu’il a 37 balais ? Autant de questions qui ont traversé notre esprit pendant que Chris Paul déjouait face à la défense agressive et opportuniste de Reggie Bullock et Cie. Passer du quatrième quart-temps de CP3 lors du Game 2 à la première mi-temps de Paulo dans le Game 3, c’est une expérience assez brutale qui a de quoi traumatiser nos cœurs de fans. Preuve de l’aberration de la chose, jamais au cours de sa carrière Chris Paul n’avait accumulé autant de turnovers en une mi-temps, en saison régulière comme en Playoffs. Et quand on ajoute le fait qu’il a rejoint les vestiaires avec seulement 2 passes décisives et 7 points au compteur, vous comprenez bien que l’ami CipiFruit est passé à côté de son sujet. On a tellement l’habitude de voir un ratio 10 assists / 1 turnover avec lui que c’était littéralement choquant à observer. Clairement, les calculs n’étaient pas bons chez Chris.

Sans surprise, quand le maestro déjoue, les Suns sont dans le dur. -9 à la fin du premier quart, -7 à la mi-temps, c’est pas vraiment le scénario qui était envisagé par les hommes de Monty Williams pour ce Game 3. On a certes retrouvé un peu le Chris Paul qu’on connaît en deuxième mi-temps où il n’a pas perdu le moindre ballon, mais les Cactus n’ont jamais vraiment réussi à recoller aux Mavs, finalement vainqueurs 103-94. Clairement, Dallas n’était pas dans le mood pour faire le moindre cadeau au Point God le jour de son anniversaire, et les Texans ont ainsi réussi à relancer la série. Cette rencontre représente sans doute la pire perf’ de Paulo sur cette campagne de Playoffs 2022, avec le Game 4 face aux Pelicans. Il était pourtant sur un petit nuage depuis la fin de la série contre la Nouvelle-Orléans, avec notamment ce sixième match absolument parfait en Louisiane, mais même les meilleurs peuvent passer au travers. La preuve. Connaissant le bonhomme, il va revenir au prochain match focus comme jamais pour nous sortir un 22-14 des familles avec 0 perte de balle, et cette troisième manche sera aussitôt oubliée. Cependant, s’il y a bien un truc qu’on n’aurait jamais imaginé avant la rencontre de cette nuit, c’est que Paulo se transforme en une véritable machine à turnovers…

« Si je n’avais pas perdu les ballons comme ça, le match aurait été différent. »

– Chris Paul après le match

On a eu un premier aperçu du Chris Paul de 37 ans, et c’était pas très joli à voir. Pour la première fois depuis bien longtemps, CP3 a fait son âge. À lui de revenir le couteau entre les dents dimanche pour redresser la barre et revenir à Phoenix avec la possibilité d’en finir. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top