Magic

Jalen Suggs est passé sur le billard : une cheville toute neuve, parfait pour attaquer une saison sophomore en mode reconquête

Jalen Suggs Magic 3 mai 2022

Jalen Suggs aura beaucoup à prouver sur sa saison sophomore.

Source image : Youtube / Orlando Magic

Limité à cause d’une cheville douloureuse, Jalen Suggs a profité de l’intersaison pour passer sur le billard. Le meneur du Magic souhaite être à 100% pour la rentrée prochaine. Il faut dire qu’il a beaucoup de choses à prouver !

Au moment où les Raptors décident de zapper Jalen Suggs au profit de Scottie Barnes à la Draft, plusieurs observateurs sont tentés de croire qu’Orlando a vu le destin lui sourire. La star de Gonzaga a montré de bien belles choses en NCAA et il peut rapidement avoir un rôle important chez les copains de Mickey. De là à croire que Toronto a fait une erreur ? Il n’y avait qu’un pas. Quelques mois plus tard, on doute que grand monde se pose encore la question. Avec 11,8 points, 4,4 passes et des pourcentages bien crades (36% dont 21% de loin), Jalen Suggs conclut sa saison rookie bien loin des projecteurs alors que Scottie Barnes décroche au finish le titre de rookie de l’année. Un contraste bien dur entre deux joueurs qui ne sont séparés que d’une place dans l’ordre de la cuvée. Suggs devait être le leader de ce nouveau Magic qui donne les pleins pouvoirs aux jeunes mais il est loin d’avoir répondu aux attentes des scouts. Si la transition entre NCAA et NBA semble avoir été difficile pour le jeunot, il faut dire qu’il n’a pas été aidé par les blessures non plus. Touché au pouce en décembre, il avait également manqué plusieurs matchs à cause de blessures à la cheville en deuxième partie de saison. Un mal qui semble avoir duré car le Magic a annoncé il y a quelques jours que le meneur avait subi une opération pour réparer une « légère » fracture de stress à la cheville.

Si aucune date de retour n’a été communiquée par la franchise, le joueur devrait être totalement remis pour le training camp et on devrait sans doute le voir en Summer League d’ici là. À seulement 20 ans, il est évidemment trop tôt pour tirer à boulets rouges sur Suggs. Le meneur a besoin d’un exercice complet sans blessure et il a désormais pu s’habituer au rythme et au niveau de la NBA. Avec Markelle Fultz et Cole Anthony, il y a une belle rivalité sur le backcourt mais Jalen Suggs n’était pas un Top 5 de Draft pour rien et il a déjà prouvé qu’il était capable de sortir de sa boîte. S’il a montré quelques promesses en défense, il doit surtout réparer son shoot pour pouvoir peser offensivement. Il aura du temps de jeu, il aura des responsabilités et le temps pour apprendre, mais c’est à lui de faire le boulot sur le terrain. Avec une santé de fer, ça sera tout de suite plus facile pour y arriver.

Jalen Suggs a profité des vacances anticipées du Magic pour soigner sa cheville. Objectif : récupérer totalement pour réussir une saison sophomore majuscule. Toute la fanbase d’Orlando n’attend que ça !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top