Mavericks

Controverse à Dallas : Donnie Nelson poursuit les Mavericks en justice, l’ancien GM prétend avoir été viré en dénonçant une agression sexuelle

Quelques mois après son licenciement, Donnie Nelson revient sur le devant de la scène dans le cadre d’une sombre affaire d’agression sexuelle.

Source image : YouTube

Donnie Nelson et les Mavericks sont à nouveau liés, mais cette fois-ci dans le cadre d’une sombre affaire d’agression sexuelle impliquant le neveu de l’ancien manager général de Dallas. Nelson a effectivement décidé d’attaquer la franchise de Mark Cuban en justice et particulièrement Jason Lutin, l’un des assistants du proprio des Mavs.

Dallas ton univers impitoyable, nouvel épisode. Quelques mois après avoir été viré par la franchise texane, Donnie Nelson donne de ses nouvelles aux Mavericks, qui s’en seraient sans doute bien passés. D’après ESPN, l’ancien manager général de longue date à Dallas a donc décidé de lancer une action en justice, accusant Mark Cuban de l’avoir viré en juin dernier pour avoir mis la lumière sur une affaire d’agression sexuelle impliquant Jason Lutin. Jason qui ? Par ici les précisions. Selon la plainte, Lutin – un dirigeant haut placé chez les Mavs / “bras droit de Cuban” – aurait harcelé et agressé sexuellement le neveu de Nelson (qui était à la recherche d’un boulot et en contact avec les Mavs via Donnie) dans une chambre d’hôtel lors du All-Star Weekend 2020, qui s’était déroulé en février de cette année-là du côté de Chicago. Si l’on en croit ESPN, Mark Cuban aurait également proposé 52 millions de dollars à Donnie pour qu’il annule sa requête de licenciement abusif auprès de l’Equal Employment Opportunity Commission, tout en gardant cette affaire sous silence via un accord de confidentialité. Et en parlant d’accord de confidentialité, le neveu de Nelson aurait accepté un certain montant de la part de la franchise pour ne pas exposer l’affaire, affaire que Donnie aurait découvert seulement cinq mois après les faits, quand il était en négociation pour une extension de contrat avec les Mavericks.

Que ce soit Mark Cuban ou Jason Lupin, chacun a démenti les accusations de Donnie Nelson. En plus de ça, la franchise des Mavs a sorti le communiqué suivant :

“Les accusations portées à l’encontre de Jason Lupin ont rapidement été examinées par des enquêteurs extérieurs [à la franchise, ndlr.]. La NBA a immédiatement été mise au courant par rapport à ces accusations. Il a été déterminé que ces dernières furent fabriquées de toute pièces et l’affaire a été résolue.

Par ailleurs, Mr. Nelson a refusé de coopérer avec les enquêteurs qui voulaient analyser son comportement. Les accusations de Nelson par rapport au fait que son licenciement soit causé par des représailles sont sans fondement et la plainte déposée aujourd’hui est remplie de mensonges.

Mr. Nelson est parfaitement conscient, tout comme la NBA, des raisons de son licenciement à la fin de la saison 2020-21. Les Mavs ont toujours voulu garder privées les actions inappropriées de Donnie Nelson ayant conduit à son licenciement.”

Si on ne connaît pas véritablement le fond de cette affaire, elle vient s’ajouter au scandale révélé il y a quatre ans concernant la culture interne de la franchise, un scandale déjà marqué par des accusations de harcèlement sexuel au sein des coulisses des Mavericks. Et c’est également un nouvel épisode dans la saga concernant le départ mystérieux de Donnie Nelson, qui s’était vu indiquer la porte en juin dernier dans une atmosphère plutôt tendue. Pour rappel, quelques jours avant le licenciement de Nelson, un énorme dossier était apparu pour mettre la lumière sur des tensions internes caractérisant la franchise texane et notamment celles entre Donnie et un certain Bob Voulgaris, directeur en développement et data qui n’est plus à Dallas aujourd’hui.

Cette nouvelle affaire remet la lumière sur un ancien scandale tout en plaçant le doute sur les véritables raisons du licenciement de Donnie Nelson en juin dernier. S’il est évidemment impossible de différencier aujourd’hui le vrai du faux et même si les Mavericks de Mark Cuban nient en bloc, cela ne va pas faire du bien à la réputation de la franchise texane…

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top