Raptors

Scottie Barnes relance les Raptors à Washington : le rookie a carburé, les cadres n’ont pas tremblé, l’Ontario peut savourer

Scottie Barnes Raptors 22 janvier 2022

Scottie Barnes a sonné la révolte contre les Wizards.

Source image : NBA League Pass

Les Raptors se devaient de se relancer sur le terrain des Wizards et ils n’ont pas failli à leur mission. Un Scottie Barnes ultra-efficace, des leaders qui ne tremblent pas pendant le money time, voilà une victoire qui va faire du bien dans l’Ontario. 

Pour la boxscore maison de ce match au couteau, c’est ici que ça se passe.

Si vous aimez les montagnes russes et les ascenseurs émotionnels, cette équipe de Toronto est définitivement faite pour vous. Avec six victoires de rang pour attaquer janvier, la franchise au dino semblait avoir trouvé son rythme de croisière pour remonter à l’Est. Pas de bol, les grosses minutes imposées par Nick Nurse à ses cadres ont fini par peser sur les jambes des joueurs de l’Ontario et la conséquence ne s’est pas faite attendre : 4 défaites en 5 matchs. Revoilà donc les Raptors dans les doutes et il ne fallait pas se manquer cette nuit sur le terrain des Wizards, un adversaire direct pour le Top 8 à l’Est et un possible futur rival dans l’optique du Play-in Tournament. Plus facile à dire qu’à faire, surtout que l’équipe en face a retrouvé un peu de mordant après un mois de décembre particulièrement compliqué.

Le début de match allait d’ailleurs le prouver et c’est bien Washington qui prend Toronto à la gorge d’entrée. Daniel Gafford fait son chantier dans la raquette, Deni Avdija sort les caviars, Bradley Beal chauffe tranquillement et D.C. prend les commandes. Déjà bien actif dans ce premier acte, Scottie Barnes (27 points, 8 rebonds, à 12/19 au tir) va sonner la révolte pour les siens et c’est tout Toronto qui va step-up dans son sillage. Washington ne résiste pas à cette tempête du Nord et on se dirige même vers une victoire avec les pieds dans les chaussons pour Nick Nurse. Ce serait oublier le côté imprévisible des Raptors et les Canadiens vont se faire très peur une fois de plus. Malgré 18 points d’avance, les chouchous de Drake vont laisser les joueurs de la capitale revenir sur leurs talons grâce un Bealou bouillant et les muscles de Montrezl Harrell. Les genoux commencent à trembler chez les Dinos mais Fred Van Vleet offre une belle bouffée d’air frais à toute une fanbase sur un nouveau shoot ultra-clutch (voir ci-dessous) avant qu’OG Anunoby et Pascal Siakam finissent le boulot. On s’est fait peur côté Toronto mais la victoire est là et elle va faire du bien. Non contents de retrouver le Top 8, les Raptors s’assurent également le tie-breaker contre les Wizards (3-1 dans les confrontations directes). Un avantage qui pourrait compter gros au moment de faire les comptes.

Les Raptors et Scottie Barnes ont retrouvé le goût de la victoire à Washington mais tout n’aura pas été simple. Toronto est passé tout près du gros choke mais les cadres n’ont pas flanché et c’est un succès avec les tripes qui risque de compter en fin de saison. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top