Mavericks

Les Mavs achèvent les Clippers au petit matin : Paul George au buzzer c’est bien, mettre un tir en prolongation c’est mieux

Kristaps Porzingis Mavs 24 novembre 2021

Kristaps Porzingis, joueur du match chez les Mavs.

Source image : NBA League Pass

Clippers contre Mavs, c’est un match qui sentait les Playoffs et forcément une affiche qui promettait du lourd. Spoiler, on n’a pas été déçus du spectacle. 

Pour la box score maison du futur premier tour des Playoffs 2022 (enfin peut-être), c’est juste ici. 

Première bonne nouvelle du jour, le retour de Luka Doncic après trois matchs d’absence. Quoi de mieux pour un comeback que de tomber sur un vieux rival de la postseason ? Kawhi Leonard a beau être absent, on sent deux équipes qui se connaissent bien et qui savent où taper pour faire mal. Le début de rencontre est à l’avantage des Clippers mais Dallas réussit tant bien que mal à rester dans le rétro, grâce au duo Porzingis-Doncic. À la mi-temps, il y a match (48-42). Qui sait ce que Jason Kidd a dit à ses ouailles mais le retour des vestiaires est largement à l’avantage des Mavs et Luka Doncic est tout simplement injouable. Il inscrit quinze-points sur ce seul quart-temps avec quelques shoots de son registre habituel, petit sourire démoniaque au coin de la bouche. La dynamique du match s’inverse et c’est désormais Dallas qui prend les devants. Le money time est au couteau, chaque équipe se rendant coup pour coup. Les Mavs profitent d’un gros moment de chaleur à trois-points pour aller chercher les dix points d’avance à une minute trente du terme de la rencontre. En principe, c’est réglé non ? Loin de là. Dallas va totalement déjouer dans les derniers instants. Shoots ratés, ballon perdu, lancer-franc manqué, toutes les occasions sont bonnes pour laisser les Clippers dans le match. Un petit floater de Reggie Jackson, une bombe de Luke Kennard… Et ce qui devait arriver arriva. Une seconde à jouer, trois petits points d’avance, Paul George dans le corner. Splash ! Tout le monde en prolongation. Malheureusement pour les Clippers, le scénario fou s’arrêtera là et Porzingis va remettre le pied sur l’accélérateur pour permettre à Dallas de finir le match sur un 9-1 clair et définitif.

C’est une belle victoire pour Dallas mais que c’était tendu. S’ils avaient perdu en prolongation, on aurait sans doute parlé d’un des chokes de la saison. Laisser L.A. revenir dans le match alors qu’il y a +10 à une minute trente du terme, c’est déjà presque une faute pro mais s’il y a défaite derrière : aie aie aie. Maintenant c’est passé et les Mavs peuvent tirer le positif de cette rencontre. Ils ont su garder la tête froide et finir le boulot en prolongation alors qu’il y avait de bonnes raisons d’avoir les mains qui tremblent. Le retour de Luka Doncic s’est très bien passé malgré un peu de déchet et Kristaps Porzingis confirme sa bonne forme du moment avec 30 points (dont six en prolongation), 7 rebonds, 9/16 au tir et un parfait 10/10 sur la ligne. Cerise sur le gâteau, les Texans reprennent la quatrième place aux… Clippers. Le seul point noir du jour est la blessure de Jalen Brunson et on va checker les updates dans l’aprem en espérant que ça ne soit pas trop grave pour le sixième homme, tellement précieux depuis la reprise.

Les Mavs ont flippé sévère mais ils ont su achever des Clippers qui n’ont jamais abandonné. Place maintenant au repos de Thanksgiving pour les uns et les autres. L.A. ne reprendra que vendredi soir contre Detroit alors que Dallas jouera dans la nuit de samedi à dimanche contre les Wizards. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top