Pelicans

Didi Louzada suspendu 25 matchs par la NBA pour usage de produits illicites : incroyable info, mais en fait… qui est cette personne ?

Didi Louzada 20 novembre 2021

Après une enquête de plusieurs mois, on peut assurer qu’il n’y avait pas que de l’eau dans cette bouteille.

Source image : YouTube

En voilà une info pas du tout intéressante, à part peut-être pour les quatorze fans des Pelicans, à part peut-être pour la famille de Marcos « Didi » Henrique Louzada Silva . Pièce très peu utilisée sur l’échiquier Pels depuis le début de saison, l’international brésilien a donc été suspendu 25 matchs par la NBA pour avoir mis de la testostérone dans son omelette, voilà ce que ça fait de complexer devant les 180 kilos de muscle (bien cachés) de Zion Williamson.

Deux rebonds et une passe, voilà l’incroyable CV de Didi cette saison avec les Pelicans. Et trois tirs loupés. Le début d’exercice 2021-22 du meneur drafté en 2019 par les Hawks et immédiatement envoyé dans le bayou dans l’échange ayant permis à Atlanta de récupérer De’Andre Hunter était donc particulièrement inutile, et Lose Ada peut donc être fier ce matin : ça y’est, il a son article sur ESPN. Pour la raison on imagine qu’il s’en serait bien passé puisqu’on a donc appris hier que la NBA suspendait le joueur pour 25 matchs – mon dieu, comment Willie Green va-t-il bien pouvoir faire pour se passer de ses services – pour une prise illicite de drostanolone et de testostérone.

Après une rapide étude on peut vous assurer que la Drostanolone a d’autres vertus que les épinards, alors que la testostérone est une substance un poil plus populaire au pays des mecs qui veulent être un peu plus en forme au quotidien. Ça se voit qu’on a fait quinze jours de fac de médecine ? Tant mieux. Quoiqu’il arrive l’homme qui a rendu populaire le chanteur Khaled sera mis au ban jusqu’en 2022, et pas sûr que la pilule – très bonne vanne – passera à NOLA, eux qui ont clairement d’autres chats et d’autres hippopotame à gérer en ce moment.

Si les Pelicans sont heureux ce matin grâce au retour du mot victoire et grâce au leadership solide de Jonas Valanciunas et Brandon Ingram, le soleil a également sa dose de brouillard avec la suspension du légendaire Didi. A votre avis ? Ils s’en carrent l’oignon les dirigeants de New Orleans ou bien ils sont en pleurs devant cette sale nouvelle ? A votre avis.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top