Lakers

Les Lakers sont incorrigibles : défaite face au Thunder malgré 19 points d’avance, heureusement que le ridicule ne tue pas

Russell Westbrook Lakers 5 novembre 2021

Russell Westbrook et les choix dans le money time, toujours une grande histoire.

Source image : NBA League Pass

Les Lakers avaient l’occasion de poursuivre leur série de victoires contre OKC. Problème : la bande à Théo Maledon semble être devenue la bête noire officielle de l’ogre angelino… 

Pour les stats maison du magnifique choke des Lakers, c’est par ici. 

Pour certains, jouer le Thunder est une formalité, une occasion de lancer une bonne dynamique voire une bonne opportunité de mettre du monde au repos. Pour d’autres, il s’agit d’un combat de tous les instants qui finit souvent par une défaite. Les Lakers font partie de la seconde catégorie. Même privé de LeBron James, Frank Vogel avait largement le matos pour vaincre cette jeune équipe d’OKC, ouvertement en reconstruction et qui n’a gagné qu’un seul match cette saison. Oui mais ce fameux match, c’est contre L.A que le Thunder l’a gagné et cela aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Il était naïf de notre part de croire qu’une avance de dix-neuf points en première mi-temps suffirait à transformer ce match en blowout et les Lakers sont joueurs et ils veulent que les fans en aient pour leur argent. Voilà pourquoi ils ont gentiment laissé OKC revenir sur leurs talons et s’y accrocher jusqu’à croire que la victoire n’était pas qu’un mirage mais bien un objectif réaliste. Bien aidés par un petit 15-4 infligé au début du money time, SGA et les siens vont prendre les commandes du match… pour ne plus jamais les quitter. Bien sûr, L.A aura encore des opportunités de sauver la face et Carmelo Anthony était à deux doigts de jouer, une fois de plus, au héros, mais c’était sans compter sur… Russell Westbrook. Auteur d’un bon match jusque-là, Brodie va totalement dérailler sur les dernières possessions. Ballon perdu bêtement en fonçant tout droit alors qu’ils étaient à -2 avant de lâcher Luguentz Dort au marquage et d’offrir deux points gratuits à OKC. L’énorme shoot de Melo dans la foulée aurait pu laisser un espoir de retour avec huit secondes au chrono mais Dort marquera ses deux lancers et Russ, encore lui, choisira l’option individuelle avec une brique à trois-points en première intention. Quel gâchis !

On l’aura compris, les Lakers se sont tirés une balle dans le pied cette nuit mais n’oublions pas non plus de rendre hommage au Thunder, qui n’a jamais renoncé. Tout le monde y a mis du sien (six joueurs à plus de dix points) mais la palme revient quand même à Shai Gilgeous-Alexandre (28 points, 6 passes, 9/17 au tir et 4/6 de loin), incroyable de facilité et qui a géré les dernières possessions comme un pur All-Star. C’est lui qui plante un énorme tir du logo pour passer à +6 avec une minute et quelques à jouer et c’est encore lui qui va résister à la prise à quatre de L.A. pour servir Dort, totalement oublié par Westbrook. Limitée à 35 matchs l’an dernier, la pépite de l’Oklahoma compte bien reprendre sa marche en avant.

Le Thunder n’a gagné que deux matchs cette saison et, à chaque fois, c’était contre les Lakers. Le tank d’OKC a encore quelques obus en réserve et ils semblent faire beaucoup de mal du côté d’Hollywood. 

1 Comment

1 Comment

  1. ropib

    10 novembre 2021 à 23 h 17 min at 23 h 17 min

    Top 10 meneur all-time en même temps, vous voulez quoi : de la gestion, du collectif ? c’est pas son rôle !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top