Top Ten

NBA Top 10 du jour : Karl-Anthony Towns regarde des vidéos bizarres pour se motiver… mais ça a l’air de marcher

Karl-Anthony Towns 21 octobre 2021

C’est Karl-Anthony Towns ou c’est Zach LaVine là du coup ?

Source image : BeIN Sports

Première vraie soirée de NBA hier avec pas moins de onze matchs au menu, et forcément il s’est passé des choses sur les parquets. Des game winners ou presque, un All-Star Game version Ja Morant et quelques pétards déjà bien sales, c’est l’heure du NBA Top 10 du jour !

La jeunesse des Spurs ne remportera peut-être pas 60 matchs cette saison mais elle se porte bien merci pour elle. Cette nuit les arrière petits-enfants de Gregg Popovich ont dominé le Magic, et Keldon Johnson s’est déjà affirmé comme le leader potentiel de cette bande de gamins. Nikola Vucevic ? Il a paru en forme pour son premier match mais s’est également heurté à un autre genre de jeune escouade : celle des Pistons qui l’a plutôt rudoyé tout au long du match. Un autre qui a rudoyé ses victimes du soir tiens, Karl-Anthony Towns, qui n’a eu besoin que de 29 minutes pour étaler toute sa palette au nez et au menton sans barbe des jeunes Roquettes de Houston.

On enchaine ensuite avec un Gordon Hayward tout heureux de terminer un season opener avec une victoire et surtout sur ses deux jambes, un Devin Booker que vous pouvez très bien prendre pour un vulgaire joueur de R2 si vous n’avez vu qu’un seul de ses matchs et que c’est celui de cette nuit et un Dalano Banton qui en est déjà à son deuxième half-court shot de la saison et c’est d’ailleurs tout ce qu’il y a à raconter sur les Raptors après leur sortie face à Washington. Pour finir on file à New York pour apprécier le nouveau chouchou Obi Toppin et ses ailes d’albatros ou encore le shoot au buzzer de Marcus Smart pour arracher la prolongation, à Minneapolis de nouveau pour vous rappeler qu’Anthony Edwards a lâché une première mixtape et enfin à Memphis, où Ja Morant n’a même pas remarqué qu’il y avait des joueurs qui trainaient sous le panier quand il s’est échauffé pour le prochain Slam Dunk Contest.

Onze matchs, six heures de basket et environ 300 actions notables mais dix seulement qui passent le cut. Et vous, c’est quoi votre action de la nuit ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top