Hawks

Les highlights de la saison 2020-21 d’Onyeka Okongwu : vraie mixtape de pivot moderne, surtout n’en parlez pas à Dwight Howard

Allez, petit focus qui va faire plaisir aux fans des Hawks, avec un joueur dont on n’a pas beaucoup parlé la saison dernière. En effet, s’il a peu joué, le pivot rookie Onyeka Okongwu a néanmoins montré de belles choses sur les parquets. Avec son profil de pivot moderne, il a tout l’avenir devant lui, si toutefois les blessures le laissent tranquille. 

Chez les Faucons, un nouvel oisillon est en train de sortir du nid. Drafté tout de même en sixième position en 2020, Onyeka Okongwu avait connu des débuts assez compliqués dans la Grande Ligue. Blessé au pied, son premier envol avait ainsi dû être retardé. Il ne démarra donc que quelques semaines après tout le monde et participera finalement à 50 matchs de saison régulière. Derrière Clint Capela en sortie de banc, le jeune intérieur de 20 ans n’a souvent eu droit qu’à de simples miettes, et c’est donc sur des bouts de matchs qu’il a du montrer ses qualités. Et des qualités, le garçon en a à revendre. Bel athlète malgré sa petite taille (2m03), gros contreur, mobile, bon à la finition, toute la panoplie du pivot moderne est présente chez Onyeka Okongwu. Niveau statistique, pour sa première saison, il aura tourné à 4,6 points et 3,3 rebonds en 12 minutes de moyenne, des chiffres pas forcément énormes sur le papier mais peu importe puisque dans l’activité l’intérieur était vraiment intéressant.

Au milieu de la belle saison des Hawks, le rookie va également découvrir les Playoffs. Présent dans la rotation, il participera à toutes les rencontres de postseason d’Atlanta pour 2,7 points et 2,7 rebonds en 9 minutes de moyenne. Encore une fois c’est n’est pas énorme, mais pour un pivot rookie de 20 ans, avoir une place dans la rotation d’une équipe qui va jusqu’en Finale de Conférence reste un point très positif. De plus, Le double O a toujours su montrer une vraie activité dans la raquette et sous le cercles, demandez plutôt à Dwight Howard qui s’est fait avoir sur plus d’une séquence par un petit jeune qui fait presque la moitié de son âge. Car sans une once d’expérience, Okongwu remporta globalement sa match-up face au pivot de Sixers et on ne peut qu’applaudir la perf. Toutefois, alors qu’il semblait prendre son envol pour de bon… une nouvelle blessure est venue le couper dans son élan. Opéré de l’épaule en fin de saison, il ne reverra ainsi pas les terrains avant 2022, terrible pour un gamin qui ne demande qu’à jouer, en espérant qu’il ne forme pas un nouveau nid… dans le faux plafond d’une infirmerie.

On a donc vu de vraies qualités chez Onyeka Okongwu la saison passée. Pour un rookie qui a eu peu de temps de jeu c’est déjà un bon début et si sa saison sophomore est – déjà écourtée -, on vous laisse avec ses highlights pour patienter, « c’est déjà ça ».

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top