NCAA

Emoni Bates s’engage avec l’Université de Memphis : Victor Wembanyama le sait, la course au first pick 2023 est lancée

Emoni Bates high school 26/08/21

Crack annoncé depuis des années, Emoni Bates devrait rejoindre la NBA en 2023.

Source image : YouTube - ballislife.com

Le prospect très médiatisé, Emoni Bates, a finalement choisi de s’engager avec l’université des Memphis Tigers. Il devrait passer deux ans à l’université dans laquelle il tentera de confirmer son potentiel avant la Draft 2023. On va suivre attentivement ses performances dans le duel à distance qui l’oppose à Victor Wembanyama, dans la course au first pick.

Depuis son adolescence et ses 12-13 ans, Emoni Bates est l’un des prospects les plus suivis de la planète. Né le 28 janvier 2004, ce fils d’un ancien basketteur professionnel tapote de la balle orange depuis son plus jeune âge. Avec son physique de freak, 1m88 à 11 ans et aujourd’hui 2m06 pour 91 kilos, Emoni Bates est très rapidement comparé à Kevin Durant. Au lycée de Lincoln, il roule sur la concurrence pendant deux ans. À 15 ans, en deuxième année de High School, Emoni est élu meilleur lycéen du pays. La même année, il fait la couverture de Sports Illustrated alors qu’en comparaison, LeBron James ne l’a fait qu’en troisième année. La saison dernière, son père a créé un établissement, la YPSI Prep Academy pour y composer une équipe autour de son fils. Là-bas, en novembre 2020, il affronte lors d’un match un autre grand prospect NBA, Chet Holmgren. Malgré la défaite pour Emoni, le duel tient toutes ses promesses et l’on se dit alors que l’on ce sont deux futures stars de NBA qui viennent de se bastonner, sous nos yeux. Ensuite, Bates annonce dans un premier temps qu’il s’engage avec Michigan State dans son état natal, mais revient sur sa décision. Reclassifié dans la class 2021, alors qu’il ne devait entrer à l’université qu’en 2022, Emoni Bates a finalement choisi de s’engager avec l’université de Memphis. Une décision annoncée par le principal intéressé sur son compte Instagram, puis confirmée par Shams Charania de The Athletic.

Courtisé en G-League, mais aussi par Michigan State et Oregon, le jeune prodige a choisi les Tigers. À Memphis, il va retrouver un staff aux allures de NBA : Penny Hardaway en coach, Larry Brown et le Rasheed Wallace en assistants… il y a de quoi apprendre et progresser ! Ce scoreur d’un niveau élite peut marquer de n’importe où sur le terrain avec du pull up à 3-points, du jeu en transition, un joli handle… bref, une palette offensive super large. Si sa défense et sa mentalité sont encore des interrogations, c’est surtout dans la création qu’Emoni Bates doit encore progresser. En NCAA, la saison prochaine, Bates sera accompagné dans son équipe d’un autre potentiel Top 5 d’une draft NBA, l’intérieur Jalen Duren. Avec ces deux gros prospects, les Tigers pourront avoir de belles ambitions la saison prochaine et leurs matchs risquent d’être très suivis par la jeunesse nationale. Si Duren est éligible pour la draft 2022, Bates devrait lui attendre l’année suivante, car il arrive à l’université avec un an d’avance. C’est donc en 2023, en même temps que notre Victor Wembanyama national, qu’Emoni Bates pourra être candidat à la draft. Tous les deux nés en janvier 2004, et annoncés comme de futurs cracks depuis des années, forcément on est obligé de les relier. S’ils ont encore deux ans avant de rejoindre la NBA, la course au first pick 2023 est déjà lancée : quelle précocité !

C’est donc aux Memphis Tigers que le talentueux Emoni Bates va poursuivre sa jeune carrière. À 17 ans et bien qu’il ait encore deux ans avant de découvrir la NBA, la pression médiatique est déjà sur ses épaules. Mais, lui, a-t-il déjà épaté la concurrence lors d’un championnat du monde U19 ?

Source texte : The Athletic – Envergure

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top