Equipe de France

L’Equipe de France s’incline lourdement face à des Japonaises en transe : la marche était trop haute, elle était surtout trop rapide

Les Japonaises allaient BEAUCOUP trop vite pour l’Equipe de France. On le savait, elles n’étaient pas prêtes, et c’est fort dommage.

Tristesse infinie, puisque ce tournoi olympique finit donc pour nos Bleues… comme il avait commencé, avec une défaite face à des Japonaises inarrêtables. Cette fois-ci pas d’excuse, la France a tout simplement été submergée par une équipe dans la forme de sa vie, drivée par une meneuse absolument exceptionnelle. Il n’y aura pas de 5 sur 5 pour le BHV français, et les Bleues joueront la médaille de bronze demain à 9h face à la Serbie. Dur dur.

Valérie Garnier l’avait dit en sortie de premier match : « on (elle) ne connait pas bien ce basket asiatique ». Désormais on le connait, mais malheureusement les Françaises auront été bien incapables de stopper la furia japonaise. Un premier quart réussi, à l’issue duquel la France mène 22-14, mais alors ensuite… laisse tomber comme dirait l’autre. Mises sur orbite par une Rui Machida PHENOMENALE à la mène (18 passes au final) et grâce à un combo jeu rapide / adresse extérieure digne des Warriors 2016, les hôtes sont sur un nuage et cartonnent nos Bleues 27-12 au deuxième quart et 27-16 au troisième, durant une période où Sandrine Gruda est la seule à trouver la mire dessous. Chaque panier français est accueilli comme un miracle, chaque tir japonais est suivi d’une prière non entendue et très vite on comprend ce que personne ici n’aurait aimé comprendre : la France se fait littéralement tabasser, les picks and rolls sont effectués comme dans une cour d’école, le cercle est un océan, John Stockton s’est transformé en Joan Nippon, Iliana Rupert ou Gaby Williams se battent comme elles peuvent mais les faits sont là : désormais la France connait ce basket asiatique et on peut même dire qu’elle ne peut pas lutter, en tout cas pas aujourd’hui. Le score final ? 87-71, sans commentaire, à part un immense bravo à cette incroyable équipe japonaise.

On ne va pas chercher midi à quatorze heures, ou à dix-huit passes enfin bref, ici on préfère parler quand ça gagne et le temps de l’analyse viendra bien assez vite. Ce qui viendra encore plus vite ? Le besoin de sécher très vite les larmes pour aller chercher cette médaille demain et se venger de cette finale européenne perdue il y a un mois contre la Serbie. Allez les filles on se remet en ordre de marche, le bronze c’est bien aussi hein.

stats japon 6 août 2021 stats France 6 août 2021

2 Commentaires

2 Comments

  1. Alceste Poquelin

    6 août 2021 à 16 h 06 min at 16 h 06 min

    Félicitations aux japonaises. Elles sont fait un excellent match. Dommage pour elles qu’elles ne pourront profiter de leur public pour une première Finale olympique.

    Félicitations aux Bleues pour leur beau parcours. Mais alors ce match… Défensivement, aucun impact, à 4m de sa vis à vis à chaque fois. Offensivement, des moufles à la place des mains. Aucune circulation de balle. Et surtout, putain, aucun écran potable de posés bordel. A ce niveau là, c’est un scandale. Même Machida posait de meilleurs écrans.

    D’ailleurs, Machida, un régal à voir jouer.

    Et mention spécial au coaching des Bleues. Quel cata putain. On aurait dit le Jazz qui s’entêtent à switcher sur tout alors que tu te fais ouvrir de partout à ce petit jeu là.

    Heureusement que Gruda était là, parce que sinon, la défaite aurait été encore plus lourde.

    Maintenant, faut se reconcentrer et arriver le couteau entre les dents pour la petite finale. Mais face aux serbes, ça va être tendu.

  2. lorenzol

    6 août 2021 à 16 h 22 min at 16 h 22 min

    Y a aussi un blocage psychologique avec toutes ces finales perdues non ?
    Quel manque de jeu collectif aussi.
    Un non match au pire moment hélas. L’adversaire était brillant aussi et ont donné une leçon de basket fluide et rapide

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top