Jeux Olympiques

Preview Espagne – Argentine : premier gros test pour la Roja, reste à savoir à quelle place ils voudront terminer

Pau Gasol 29 juillet 2021

Commencer à penser que les Espagnols vont commencer les calculs dès le deuxième match fait-il de nous de gros traumatisés ? Vous avez quatre heures.

Source image : FIBA - TrashTalk

Un conseil aujourd’hui, un seul : évitez la sieste à 14h. Désolé pour les aficionados de la petite bubule du début d’après-midi mais aujourd’hui c’est du côté de Tokyo qu’il faudra regarder après le quinoa du midi, car cet Espagne – Argentine promet, car on parle quand même du remake de la dernière Coupe du Monde.

Des Argentins défaits en ouverture face à un Luka Doncic légendaire, et des Espagnols qui sont rentrés sérieusement dans la compétition face au Japon, des Argentins qui ont donc un gros besoin de gagner aujourd’hui et des Espagnols… qui nous feront peut-être cette année encore leur coup préféré, à savoir calculer intelligemment (et de manière très fourbe) afin d’être sûr de ne pas prendre Team USA en quarts. Le scénario le plus probable ? Voir la Roja gagner aujourd’hui et s’assurer l’une des deux premières places, puis… perdre dans quelques jours face à la Slovénie, et si vous pensez qu’on voit le mal partout on vous laisse tranquillement vous rencarder sur les antécédents de nos voisins. Dans le monde des Bisounours on peut d’ailleurs penser que cette équipe d’Espagne ne craint personne, pas même Team USA, pas même dès les quarts, mais on se gardera bien, par expérience, de vendre la peau du calculateur avant de l’avoir tué.

Bref.

Bref, ce match, qui opposera donc la meilleure équipe du monde à son dauphin de 2019, une Albiceleste qui semble – peut-être – légèrement à bout de souffle et qui devra donc faire très fort pour éviter un cador en quarts (Team USA, France, Australie). Luis Scola et ses 57 ans sont toujours là et ça sert plutôt bien, les cadres Campazzo, Deck, Garino ou Laprovittola ont toujours quelques coups de vice et quelques runs dans les jambes, mais les vice-champions du monde auront fort à faire cet après-midi, sans blague. Marc Gasol et Pau Papy Gasol, d’autres légendes du basket européen comme Sergio Llull, Rudy Fernandez, Ricky Rubio ou Sergio Rodriguez, Willy Hernangomez dessous, Alex Abrines de loin, Usman Garuba pour la caution avenir, Victor Claver pour faire le tampon… en d’autres termes une équipe construite une nouvelle fois pour aller très loin dans la compétition.

L’heure ? 14h. Le lieu ? Tokyo. L’idée ? Faire du bruit et encourager… l’Argentine. Car quoiqu’il arrive, calculs ou pas calculs, n’oubliez jamais que si vous êtes français et fan de basket, voir perdre la Roja est censé vous procurer des émotions uniques. Alors vamoooooos… Argentina.

1 Comment

1 Comment

  1. Alk

    29 juillet 2021 à 14 h 54 min at 14 h 54 min

    Vamos Espanaaaaaaaa

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top