Jeux Olympiques

Preview Team USA – Iran : les Américains déjà au pied du mur, la nouvelle phrase à la mode

Damian Lillard Team USA

Un super match entre les deux maillons faibles du Groupe A.

Source image : FIBA

Après une nouvelle défaite face à sa bête noire française, Team USA n’a pas d’autre choix que de l’emporter demain face à l’Iran. Battus par la République Tchèque lors de leur premier match, les Iraniens doivent également s’imposer pour continuer à y croire. Quelqu’un risque de dire adios aux JO dès demain. 

Iran – États-Unis. Un match complétement déséquilibré sur le papier, où les Américains devraient totalement dominer la rencontre. Seulement voilà : le grand favori n’est pas au niveau attendu et n’a jamais semblé aussi prenable lors de Jeux Olympique depuis… 2004, une compétition qui s’était transformée en fiasco avec plusieurs défaites et une surprenante médaille de bronze à la clé. Se dirige-t-on vers un scénario similaire cette année, à Tokyo ? Gregg Popovich veut à tout prix l’éviter et pour cela, la superteam américaine, présentée comme une armada imbattable, DOIT s’imposer face à l’Iran demain. Classée 23ème équipe mondiale par la FIBA, l’Iran a réalisé un match solide face à la République Tchèque, qui s’est finalement imposée dans les derniers instants par six petits points d’écart. Menés par un Behnam Yakhchali Dehkordi (on ne l’écrira qu’une fois) auteur de 23 points, les Iraniens sont passés tout près de créer la surprise. Qualifié pour les Jeux pour la première fois depuis 2008 et seulement pour la troisième fois de son histoire, l’Iran veut continuer de rêver en tapant à son tour Team USA.

Petit rappel historique qui ne mange pas de pain : les deux équipes se sont déjà affrontées lors de la Coupe du Monde 2010 en Turquie, où les États-Unis de Stephen Curry, Russell Westbrook mais aussi de Kevin Durant, déjà bel et bien là à l’époque, avaient étrillé leur adversaire (88-51). Cette version 2021 de Team USA, avec ce même Kevin Durant au sommet de son art et censé être le leader de cette équipe, aura besoin d’un résultat similaire pour se rassurer. Outre-Atlantique, cette équipe crée d’ores et déjà beaucoup de débats après sa défaite face à l’équipe de France (se pourrait-il qu’ils regardent les Bleus de haut ?), synonyme de troisième revers en cinq matchs depuis le début de la préparation. Un sentiment qui fait aussi écho après le fiasco de 2019 lors de la Coupe du Monde en Chine, où les Américains s’étaient fait éliminer en quart de finale (par une équipe de France déjà bien au-dessus à l’époque, on le rappelle). Vous l’aurez bien compris, Damian Lillard, Kevin Durant et leur bande n’ont absolument pas le droit à l’erreur. Une réaction d’orgueil est attendue, demain, à 6h40 heure française.

Quoi de mieux qu’un États-Unis – Iran pour bien commencer sa journée et patienter jusqu’au match des Bleus ? Surtout que ces deux équipes n’ont pas le droit à l’erreur. Une victoire américaine est évidemment attendue, avec la manière, mais l’issue d’un match ne se décide pas sur le papier. C’est bien sur le parquet que tout va se régler. On a hâte ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top