News NBA

LeBron James a atteint le milliard de revenus : une première pour un joueur NBA en activité, le King repousse encore les limites

LeBron James 19 juillet 2021

Le milliard ! Le milliard !

Source image : YouTube

Si LeBron James n’a pas connu la saison espérée sur les parquets NBA, et si le contexte COVID n’est pas vraiment idéal pour le business, celui du King tourne toujours aussi bien. Actuellement sur toutes les affiches avec la sortie du nouveau Space Jam, BronBron vient d’atteindre la barre du milliard de dollars de revenus en carrière.

Dix chiffres. Oui, désormais, les revenus en carrière de LeBron James – qui comprennent évidemment ses nombreux contrats NBA ainsi que l’ensemble de ses sponsors – ont atteint la barre du milliard de dollars. La grande nouvelle a été annoncée par Kurt Badenhausen de Sportico sur son compte Twitter. Si on savait tous que le King était déjà plein aux as, c’est la toute première fois qu’un joueur NBA monte aussi haut pendant qu’il joue encore au basket. Vous le savez, comme souvent quand on parle de LeBron et de billets verts, le nom de Michael Jordan arrive très vite sur le devant de la scène, lui qui symbolise peut-être plus le sport business que n’importe quel autre athlète sur Terre. Pour votre culture G, sachez que Jojo a dû attendre son après-carrière pour arriver au milliard de dollars de revenus. Voilà qui représente un argument de plus dans la discussion du GOAT pour les amoureux du King, tandis que les fidèles de MJ répondront en disant que Jordan est depuis devenu milliardaire grâce en grande partie à ses chaussures, statut dont LeBron ne bénéficie pas encore. Parce que oui, comme l’indique notre ami Kurt (Badenhausen, pas Helin hein), le fait d’avoir accumulé un milliard de revenus ne fait pas de vous un milliardaire à l’instant T, ce n’est « que » le total des gains sur l’ensemble de la carrière de LeBron. Mais ça reste un sacré accomplissement pour le kid d’Akron. En guise de comparaison, Kevin Durant – deuxième sur la liste – a lui accumulé 580 millions de dollars en carrière, tandis que Stephen Curry complète le podium avec 430 millions.

Pour que LeBron en arrive à ce niveau-là, l’accumulation de contrats max en NBA a évidemment bien aidé, surtout quand on voit à quel point le salary cap a explosé au fur et à mesure des années sous l’impulsion de nouveaux deals TV. Au total, James a accumulé dans les 350 millions de dollars depuis sa Draft il y a 18 ans. Pas mal non ? Mais ce sont aussi et surtout ses revenus hors-terrain qui lui ont permis de monter aussi haut. Au milieu de ses innombrables sponsors (Beats By Dre, Pepsi, Blaze Pizza, AT&T…), on retrouve évidemment Nike, qui avait promis 90 millions de dollars au King en 2003 avant même qu’il ne pose le moindre orteil sur les parquets de la Grande Ligue. Treize années plus tard, LeBron a signé un contrat à vie avec la marque à la virgule, qui lui rapporterait 30 millions de dollars par an. En tant que businessman aguerri, James enchaîne les investissements, notamment avec son partenaire et ami Maverick Carter. Ces deux-là, désormais à la tête d’un véritable mastodonte médiatique (avec SpringHill Entertainment et UNINTERRUPTED), sont récemment devenus actionnaires minoritaires de la franchise MLB des Boston Red Sox, qui font partie du Fenway Sports Group où se trouve également le club de foot de Liverpool, dans lequel LeBron avait déjà investi en 2011. Et on le sait, James n’est jamais du genre à se reposer sur ses lauriers alors il n’hésite pas à diversifier ses investissements et autres opérations. Un exemple ? Récemment, le King s’est lancé dans le business de la tequila, et on peut même le retrouver sur Fortnite en ce moment. Vous ajoutez à ça les revenus liés à la sortie très attendue du nouveau Space Jam, et vous arrivez au milliard. Le compte est bon.

LeBron James repousse encore les limites, cette fois-ci dans ce costume de businessman qui lui va décidément très bien. Quelque chose nous dit que les générations futures de la famille LeBron s’en sortiront plutôt bien…

Source texte : Sportico

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top