MIP Rankings

Julius Randle élu Most Improved Player 2020-21 : pas besoin de photo finish, cette année Julius a mis tout le monde d’accord

Julius Randle 26 mai 2021

Le classement final est un plébiscite : Julius Randle est le NBA Most Improved Player 2020-21, première récompense de la saison pour les Knicks !

Source image : YouTube

Les Playoffs suivent leur cours et la NBA continue à récompenser ses héros. Après Jordan Clarkson hier, surpris par son coéquipier Joe Ingles en direct sur TNT, c’est cette fois-ci Julius Randle qui a eu le droit à son moment de gloire, offert par son fils et ce devant tous ses teammates. Images cromignonnes mais surtout récompense plus que logique pour une saison régulière aussi incroyable… qu’inattendue.

L’histoire avait commencé comme un conte de fée mais dont on connait la fin. Quoiqu’il arrive les Knicks et leurs héros allaient finir par rentrer dans le rang. Ils allaient finir par perdre, parce que ce sont… les Knicks. Puis le temps a passé, puis New York a gagné, gagné et encore gagné, envoyant surtout du beau jeu grâce à un leader étonnant. Julius Randle, 26 ans et cinq saison à jouer les caves à ballon, cinq saisons à montrer du talent mais d’une manière bien trop inconstante, talent gâché pour certains et joueur sans QI basket pour d’autres.

Oui mais ça c’était avant… Tom Thibodeau.

Tom Thibodeau, magicien old-school, qui a donc retapé cette saison de vieux meubles pour en faire des œuvres d’art. Parmi elles Julius Randle, absolument transfiguré en 2021 dans un groupe qui s’est juré de laisser ses tripes sur le parquet chaque soir de match. Progression incroyable donc de JVLIVS, dans les statistiques mais pas que, un script rendant ainsi ce trophée différent des autres. 24,1 points, 10,2 rebonds et 6 passes de moyenne cette saison, ses meilleures moyennes en carrière, mais surtout un rôle qui a évolué sous Coach Thibs, faisant de Julius le capitaine talent et courage d’une équipe qui gagne, des deux côtés du terrain. Playmaking, impression de puissance, adresse, fluidité, défense, variété dans sa proposition offensive et constance, c’est donc un sans-faute que l’ancien prospect des Lakers et des Pelicans a validé cette saison, un sans-faute en forme de feel good story qui aura grandement contribué à faire d’incroyables Knicks l’une des équipes frissons de la saison. Résultat des courses ? Allez zou, envoyez le fiston, envoyez le MIP, envoyez le classement pour comprendre que les votants n’auront pas pinaillé longtemps.

classement MIP 26 mai 2021

Juste récompense donc pour un homme dont la progression statistique n’aura pas été aussi folle que quelques uns de ses concurrents mais dont la progression « globale » fut incroyable. Next step ? S’occuper avec son armée de… Hawks qui ne leur feront aucun cadeau. Pour passer un tour de Playoffs, pour valider tout ce joli travail.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top