Pacers

Le futur de Nate Bjorkgren toujours plus incertain : le Mr Propre des Pacers commence à trouver sa chaise un peu chaude

nate bjorkgren 20 octobre 2020

Un an plus tard, déjà le départ ?

Source image : Youtube

Alors qu’Indiana a connu une année compliquée, l’avenir de son coach revient sur le devant de la scène. À peine un an après son arrivée, est-il déjà l’heure de dire bye bye à Nate Bjorkgren ? 

Dire que la saison des Pacers n’a pas été de tout repos serait presque un euphémisme. Les blessures ont plombé la dynamique de l’équipe toute l’année, des tensions ont commencé à apparaître entre le staff et les joueurs et pour ne rien arranger, ils ont même manqué les Playoffs pour la première fois depuis… 2015. Quand on pense que la direction espérait un meilleur bilan que celui de Nate McMillan, c’est pas gagné ! Et comme souvent dans ce genre de situation, le premier fusible qui pourrait sauter est le coach, Monsieur Nate Bjorkgren. Si aujourd’hui rien n’est acté, le président des Pacers, Kevin Pritchard, a mis un bon gros flou sur l’avenir de celui qu’il a nommé il y a moins d’un an. En clair, il a toujours la casquette pour le moment mais c’est pas dit qu’elle ne soit pas sur le crâne d’un autre à la fin de l’été ! Des propos recueillis par J.Michael de Indy Star.

« Dans les entretiens de fin de saison, personne n’a dit être malheureux. En effet, ils ont dit qu’il faisait beaucoup de micro management (contrôle excessif NDLR). Nate devait trouver son identité en tant que coach. Il est notre entraîneur pour le moment mais je ne me suis engagé dans aucune voie. (le garder ou le remplacer) »

On a vu plus rassurant comme déclaration de fin de campagne. En même temps, c’est aussi la suite logique de plusieurs semaines de rumeurs quant au management du coach actuel, pas toujours sur la même longueur d’onde avec ses joueurs voire même avec son staff ! Kevin Pritchard se laisse donc toutes les options ouvertes et selon Ryan McDonough (ancien GM des Suns notamment) c’est surtout la preuve qu’Indiana va jauger un peu l’intérêt de potentiels candidats avant de prendre une décision sur l’avenir de Bjorkgren. Sans chercher à être l’avocat de l’ancien assistant de Nick Nurse, il faut quand même reconnaitre qu’il n’a pas eu beaucoup de chance pour son baptême du feu. Lorsqu’il a eu tout le monde en forme, son équipe faisait partie du Top 8 à l’Est mais la cascade de blessures a mis fin à la dynamique et les difficultés n’ont fait que favoriser l’apparition de tensions comme cette joute verbale entre Goga Bitadze et l’assistant Greg Foster. En plus, difficile de faire mieux quand tu as T.J Warren, Caris LeVert, Domantas Sabonis, Malcolm Brogdon et Myles Turner qui squattent l’infirmerie tour à tour. Ils sont même passés à un match de jouer les Playoffs et pourtant, ils jouaient avec des remplaçants sur la fin de saison. Suffisant pour sauver sa peau ? Rien n’est moins sûr…

Nate Bjorkgren est sur une chaise chaude dans l’Indiana et son avenir n’est pas assuré. Des résultats en-dessous des attentes, un management pointé du doigt et voilà Mr Propre qui risque tout simplement d’aller pointer au FC Pole Emploi d’ici quelques semaines. 

Source texte : Indy Star

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top