Pelicans

Zion Williamson out jusqu’à la fin de la saison ? Fracture au doigt pour le monstre, quelle idée de couper des arbres à mains nues

Zion Williamson NBA

Ce timing pourri…

Source image : @pelicansnba

On ne va pas y aller par quatre chemins : ça sent le roussi à la Nouvelle-Orléans. Onzièmes de l’Ouest, les Pelicans occupent actuellement la place du con et surtout, ils seront privés de Zion Williamson dans les prochains temps, lui qui s’est pété un doigt…

Niveau timing, difficile de faire pire. Toujours en course pour arracher une place au play-in tournament, les Pelicans ont perdu du terrain cette nuit avec leur défaite à Philadelphie et la victoire des Spurs face aux Kings. Une défaite de deux petits points qui fait mal, une défaite qui aurait pu se transformer en victoire si Zion Williamson avait été opérationnel. Parce que oui, l’ami Zion n’a pas participé à la rencontre, la faute à une fracture de l’annulaire de la main gauche, sa main forte on le rappelle. La nouvelle est tombée hier soir, environ deux heures avant le début du match Sixers – Pels. D’après ESPN, le monstre de la Nouvelle-Orléans a passé des examens jeudi après s’être fait bobo lors de la rencontre face aux Warriors mardi. D’autres examens sont encore à venir pour décider de la marche à suivre concernant le traitement de cette blessure et déterminer une potentielle date de retour. À l’heure de ces lignes, impossible de dire quand Zion pourra rejouer au basket mais ce qui est sûr, c’est que le scénario d’une qualification des Pels pour le play-in tournament semble de moins en moins probable. Les hommes de Stan Van Gundy ont aujourd’hui 2,5 matchs de retard sur les Spurs et 3,5 sur les Grizzlies, tout ça avec seulement cinq rencontres au programme en cette fin de saison. Très frustrant donc, et le boss des Pelicans David Griffin n’a pas hésité à évacuer cette frustration sur la NBA.

« C’est quelque chose qu’on pouvait éviter. On a tenté d’avertir la NBA par tous les moyens possibles – en envoyant des vidéos, en parlant à tous les membres du département des arbitres et des opérations basket – qu’une blessure de Zion allait arriver vu la manière avec laquelle il est arbitré. Pour être honnête, il s’est blessé parce que tous les coups sont permis avec Zion Williamson dans la raquette. »

Quand on voit la vidéo de la blessure de Zion, à la lutte au rebond avec l’intérieur des Warriors Kevon Looney, on se dit que c’est surtout pas de chance et que les arbitres n’ont pas grand-chose à voir avec cette action. Maintenant, cela ne veut pas dire que David Griffin est une pleureuse hein. Vu le monstre physique qu’est Zion, les arbitres ont probablement plus tendance à avaler leur sifflet quand Williamson défonce rentre en contact avec des défenseurs dans la raquette. Ce n’est pas la première fois qu’on entend ce genre de discours, c’était pareil avec Shaquille O’Neal ou encore LeBron James, deux autres surhommes. Certes, Zion récolte pas mal de lancers-francs chaque soir (8,7 par match) mais il prend aussi pas mal de coups et les Pelicans pensent clairement qu’il n’est pas assez protégé. Selon Griffin, avant même cette blessure au doigt, Zion jouait déjà avec une blessure à la main droite.

« C’est un joueur qui veut tellement être disponible pour ses coéquipiers qu’il a joué avec une blessure que personne d’autre n’aurait pu supporter. Sa récompense pour cela, c’est une blessure à l’autre main qui n’aurait pas dû arriver. »

Pas content le David Griffin ! Si on comprend sa frustration, difficile quand même de prouver que cette blessure de Zion est liée directement à une accumulation de coups. Au final, peu importe la raison, les Pelicans vont devoir se débrouiller sans leur phénomène mais aussi sans Brandon Ingram, à l’infirmerie pour un bobo à la cheville. Ça pue en Louisiane. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top