Draft NBA

Scotty Pippen Jr. se présente à la Draft 2021 : le fiston de la légende des Bulls veut tâter le terrain, mais il n’écarte pas un retour en NCAA

Scotty Pippen Jr

Sur les traces de Papa…

Source image : YouTube

Après une saison réussie chez les Commodores de Vanderbilt, Scotty Pippen Jr., le fils de Scottie Pippen (sans blague), se présente à la Draft 2021 pour voir ce qu’il peut obtenir. En espérant qu’il puisse marcher sur les pas dorés de son papa, légende des Chicago Bulls et de la NBA.

Cela fait toujours un choc de voir un fils de star que l’on a vu jouer, ou du moins que l’on connaît, se présenter au haut niveau. C’est ce que fait Scotty Pippen Jr., le meneur de Vanderbilt (l’université coachée par un certain Jerry Stackhouse), en allant s’essayer à la prochaine Draft. Lui qui vient de nous sortir une belle saison : 20,8 points (42,8% au tir, 35,8% à 3-points) avec 4,9 passes et 1,8 interception par match. Avec des stats comme celles-là, ne vous inquiétez pas, il est forcément observé par quelques franchises NBA. L’un des bémols à son potentiel reste cependant son physique. En effet, si Scotty a une bonne taille pour un meneur (1m91), il pèse seulement 80 kilos tout mouillé. Un profil bien léger donc, mais qui heureusement n’empêche pas de briller au plus haut niveau. On pense bien évidemment à Trae Young, Ja Morant ou bien encore Dennis Schroder. Des petits gabarits sur le papier, mais on voit bien que ce sont des phénomènes sur le terrain, même si tout le monde ne peut pas avoir le côté pyromane de Young ou les qualités athlétiques exceptionnelles de Morant. Et puis, quand on cite ces noms, on se dit que ce sont plutôt des bons exemples pour le fils Pippen. Lui, le bosseur, compense son manque de coffre avec d’autres atouts – pénétrations, passes, shoot. Des qualités qu’il aimeraient transposer au plus haut niveau. C’est à travers un post sur les réseaux sociaux que le fils du sextuple champion NBA a annoncé son éligibilité à la Draft :

« On a tous des rêves, et je compte bien poursuivre le mien. »

Ainsi, Scotty Pippen Jr. se présente à la Draft mais garde la possibilité de rebondir et continuer son parcours en NCAA, lui qui n’a pas pris d’agent selon NBA.com. Enfin, le papa doit être derrière, rassurez-vous. Il est toujours important de s’entourer d’un agent quand on veut rentrer en NBA, ou du moins d’une figure qui connaisse bien le marché pour voir ce que le profil du joueur vaut. Mais attention, si Scotty Pippen Jr. ne trouve pas son bonheur et voit que son nom est seulement évoqué dans les bas-fonds du second tour, il retournera probablement en NCAA. Ce n’est pas forcément un mauvais choix, loin de là. On a de nombreux exemples de joueurs ayant pris la décision de se présenter avant de se retirer pour essayer de booster leur CV et revenir un an ou deux après. On pense par exemple à Payton Pritchard, qui s’était d’abord présenté en 2019 avant de faire marche arrière pour revenir en 2020, et aujourd’hui il a sa place dans la rotation des Celtics. Voilà le genre de scénario qui doit rassurer la famille Pippen. Quand bien même les scouting reports ne seraient pas des plus favorables, cela ne sera pas un problème, et Scotty Junior pourra aller se faire les armes en continuant son cursus en NCAA (il a deux années derrière lui), de quoi attirer plus de regards sur lui.

Scotty Pippen Jr. se présente donc à la Draft 2021, de quoi voir le marché et les places qu’il pourrait atteindre. Une petite mise en bouche, afin de savoir s’il vaut mieux poursuivre en NCAA afin de gagner de l’expérience pour atteindre le premier tour de draft – ou bien plus haut.

Source texte : @spippenjr, NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top