Warriors

Rick Welts prendra sa retraite à la fin de la saison : le président des Warriors manquera à la NBA, et inversement

Rick Welts

Repos bien mérité pour le Hall of Famer.

Source Image : Youtube

Président des Warriors depuis 2011, Rick Welts a annoncé ce jeudi qu’il se retirera de son poste et de la NBA en général au terme de la saison. Cette nouvelle va avoir son petit retentissement puisqu’on parle d’un homme qui a occupé diverses fonctions au sein de la Ligue depuis 46 ans.

« J’ai toujours su choisir le bon moment pour quitter un poste. »

Voilà comment le dirigeant de 68 ans s’est exprimé au micro de Marc J. Spears de The Undefeated (via ESPN) au moment d’annoncer son départ des Warriors. En poste depuis 2011 en Californie, Rick Welts aura contribué à l’essor de la franchise qui a tout raflé durant cette décennie en plus de permettre le déménagement de l’équipe à San Francisco en début de saison. Cette décision était mûrement réfléchie. Elle aurait même pu survenir plus tôt si la pandémie n’était pas venue bouleverser le quotidien de la NBA en mars 2020. Mais cette fois-ci, il n’y aura pas de retour en arrière et Rick Welts a confirmé qu’il ne serai plus le président des Warriors dans quelques mois. Pour partir sur une dernière victoire, il travaille dur pour permettre un retour des fans dans les tribunes du Chase Center.

« Nous avons reçu des directives de l’Etat pour peut-être avoir des fans dans les gradins d’ici la fin du mois d’avril et, on l’espère, que les choses reviennent à la normale l’année prochaine. Nous sommes prêts et nous ne voulons pas rater le coche. J’ai fait de grandes choses et il est temps pour moi de passer le témoin à quelqu’un d’autre. »

Visage éminent de la NBA depuis près de 46 ans, l’œuvre de Rick Welts va bien au-delà de son ère aux Warriors. Ses premiers faits d’arme remontent aux années 1960, où il était ramasseur de balle pour la franchise de sa ville natale, les SuperSonics de Seattle, où il finit par devenir responsable des relations publiques l’année où l’équipe fini championne NBA (1979). Le début d’une énième success story à l’américaine comme on les aime tant. Plus tard, il sera notamment nommé président des Suns, de 2002 à 2011, soit juste avant d’ouvrir son chapitre avec Golden State. Auparavant, il avait également participé au développement de la WNBA ainsi que celui du All-Star Weekend en tant que représentant de l’équipe marketing de l’Association. Les hommages se sont accumulés depuis son annonce, à l’instar du propriétaire et du coach des Warriors :

« C’était quelqu’un qui avait de l’intuition, qui avait une vision juste des choses grâce à son leadership, sa créativité et sa capacité à créer des liens nous permettant d’atteindre des grands objectifs jamais vus en NBA sur le plan des affaires. Nous le remercions pour son incroyable contribution à la franchise et, surtout, la classe et le caractère avec lesquels il représentait la franchise chaque jour. » – Joe Lacob

« Il était tellement déterminant pour tellement de choses qui sont arrivées à la franchise. Les titres de champions, la nouvelle salle. Ce à quoi ressemblent les Warriors aujourd’hui n’a rien à voir avec ce que la franchise était il y a dix ans. Donc je tiens à le remercier pour cet incroyable travail et sa grande carrière. » – Steve Kerr

Même son de cloche chez les joueurs et notamment Draymond Green qui regrettera son président. Le commish, Adam Silver, a également salué « sa vision extraordinaire, son humanité et sa générosité ». Rappelons que Welts avait été intronisé au Naismith Hall of Fame en 2018 pour l’ensemble de son œuvre. Désormais, ce grand monsieur du basket américain va profiter de sa retraite, tout en restant proche de sa dernière franchise, occupant un rôle officieux de conseiller.

C’est donc la fin d’une grande époque pour les Warriors et pour la NBA. Maintenant, il faudra pour la franchise nommer un remplaçant qui aura la lourde tâche de succéder à Rick Welts. Le nom de son successeur sera révélé la semaine prochaine.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top