Raptors

Officiel, Matt Thomas part au Jazz contre un second tour de draft : tiens, on prépare pas un petit truc à Toronto là ?

Matt Thomas

Un départ qui va assurément en précipiter un autre

Source image : YouTube

A première vue, ça peut ressembler à un trade tout pourlingue, mais en y regardant de plus près, on est bien loin des faits. Matt Thomas a été envoyé au Jazz contre un simple second tout de Draft d’Utah… mais si on poussait un peu le délire plus loin ?

Dans les faits, le Jazz récupère un potentiel gros shooteur qui va permettre de pouvoir étirer encore plus les défenses adverses et n’envoie quasiment rien en retour à Toronto. L’animal a eu sa chance en début de saison avant de voir ses minutes un peu réduites au fil du temps, mais peut rendre de fiers services à la meilleure franchise de l’Ouest. D’ailleurs, c’est même à ce moment là que le rédacteur en chef a fait remarquer que « Matt Thomas » était presque l’anagramme de « Sauce Tomate », on vous laisse méditer là-dessus.

  • Le Jazz récupère : Matt Thomas
  • Les Raptors récupèrent : un second tour de Draft

Mais on va s’intéresser de plus près à l’importance de ce move pour Toronto maintenant. Vous n’êtes pas sans savoir que les Raptors songent à envoyer Kyle Lowry vers une franchise plus victorieuse et ainsi lui permettre de refermer la plus belle page de son histoire après le titre de 2019. En se débarrassant de Thomas contre un simple second tour, les Raptors créent un spot supplémentaire dans leur roster pour accueillir un joueur supplémentaire dans l’éventuel transfert de Lowry, qui on le rappelle, est pisté par les Lakers et le Heat. Il est nécessaire de faire matcher les salaires (merci Captain Obvious), et étant donné que le salaire de K-Low est élevé, il fallait passer par une telle manoeuvre.

L’équipe victorieuse de 2019 continue de voler en éclats, après Norman Powell, envoyé à Portland contre Rodney Hood et Gary Trent Jr., Kyle Lowry semble plus que jamais être le prochain sur la liste des Raptors. Une page se tourne pour les Raptors…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top