Celtics

Sacramento pousse Boston dans la crise : prestation insipide, quatrième défaite en cinq matchs, allo Danny Ainge ?

Boston

Le Boston de Brad Stevens est bien triste.

Source image : Fox Sports

La venue des Sacramento Kings devait permettre à Boston de relancer la machine après une défaite gênante contre Cleveland il y a deux jours. Mauvaise nouvelle pour Brad Stevens, son équipe n’a pas été plus brillante, loin de là…

Le petit boxscore maison c’est ici.

Les Celtics peuvent compter sur toutes leurs forces ou presque pour ce match (Tristan Thompson est out) mais pourtant, ils attaquent les hostilités avec bien peu d’envie et de cohésion. Sacramento joue crânement sa chance et sanctionne les espaces offerts par une défense passive. Buddy Hield prend tranquillement la température (et le thé) derrière la ligne à 3 points tandis qu’Harrison Barnes et Richaun Holmes trouvent facilement leurs spots à l’intérieur. Boston reste dans le match grâce à quelques exploits individuels mais on se dit que ça peut vite finir mal. Les hommes verts ont la fâcheuse tendance à être sur courant alternatif cette saison et ils rallument la lumière après la pause. Tout n’est pas parfait mais il y a beaucoup plus de hargne et de combativité. Hasard ou coïncidence, l’avance des Kings fond comme neige au soleil et le momentum semble tourner peu à peu. C’est sans compter sur les vieux démons des joueurs du Massachussetts qui bazardent totalement le money time. Sacramento n’a même pas à stresser outre mesure pour finir le leprechaun à l’agonie. C’est la crise.

Le plus terrible pour Boston c’est qu’on voit cette capacité de réaction mais s’il faut attendre une mi-temps pour montrer un peu d’envie, c’est se tirer une balle dans le pied à chaque match. Par séquence, on a l’impression que les joueurs se sont rencontrés dans le vestiaire une heure avant le coup d’envoi tant c’est peu coordonné. Les leaders, qui ont longtemps été l’arbre qui cache la forêt, ont été aussi brouillons que leurs petits camarades. Il va falloir une remise en cause et vite. Et Sactown dans tout ça ? Un match bien sérieux, peut-être l’un des meilleurs de la saison. Richaun Holmes est sans doute l’homme du jour et on ne parle pas assez de son abattage des deux côtés du terrain. Buddy Hield a fait très mal aux locaux avec quelques gros shoots alors que De’Aaron Fox a fait du lourd, comme à son habitude on aurait envie de dire. C’est une performance encourageante avant d’aller défier un gros morceau dès demain : les Sixers.

Boston ne répond plus et Danny Ainge va peut-être devoir sortir son propre téléphone pour relancer la machine. Défaite sans saveur contre des Kings appliqués et une huitième place qui ne tient désormais plus qu’à un fil. Si le but de ce soir était d’impressionner Harrison Barnes, c’est raté. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top