Rockets

Ce Houston-là est historique : dix-huitième défaite consécutive, et les Rockets de San Diego… sont dans le rétro

Christian Wood Rockets Houston 18 mars 2021

Retour convaincant mais retour perdant pour Christian Wood.

Source image : NBA League Pass

Défaits pour la dix-septième fois consécutive hier, Houston se dressait en face du vide au moment d’affronter les Warriors. Christian Wood, enfin de retour de blessure, pouvait-il sauver la patrie et éviter un record de la honte ? C’est ce qu’on va voir de suite. 

Le boxscore maison c’est ici

Lorsque Christian Wood s’est blessé début février, le bilan de Houston était de 11-10. Mieux encore, ils restaient sur quatre succès en cinq matchs. Depuis ? Dix-sept revers d’affilée, record de franchise égalé, et les voilà presque au fond du panier à l’Ouest, bien loin de leurs ambitions du début de saison. Il y a cette cascade de blessures bien sûr mais aussi des cadres sur courant alternatif voire carrément à la traîne (n’est-ce pas Dipo ?). On se retrouve donc ce mercredi 17 mars avec un seul objectif : éviter que la série de défaites ne devienne historique. Ne pas inscrire son nom en haut du tableau de la honte de la franchise. En face ? Les Warriors, forcément. Ennemi héréditaire sur la seconde moitié de la décennie, ils ne pouvaient pas être bien loin pour enfoncer le clou d’un cercueil déjà bien profond sous terre. Le match ? A sens unique, une fois de plus malheureusement avec un Draymond Green en mode presque-parfait (16 points, 12 rebonds, 10 passes, à 7/8 au tir), un Jordan Poole en allumette du banc et un Stephen Curry qui doit rejoindre les vestiaires après une mauvaise chute. Les fans de Houston pourront au moins se satisfaire du bon retour de Christian Wood et de son duo à venir avec Kevin Porter Jr, encore très intéressant ce soir. Si on nous avait dit il y a un an qu’un match Warriors – Rockets se finirait avec Jordan Poole et Kevin Porter Jr. en meilleurs scoreurs, on aurait bégayé fort.

La défaite actée, la dix-huitième donc, on en profite pour jeter un petit coup d’œil au bouquin d’histoire et il faut remonter à 1968 pour voir pareil vautrage chez les fusées. Le record All-Time ? Il appartient aux Sixers, en 2015 avec vingt-huit défaites de rang. Cela fait quand même un bout de chemin à parcourir mais avec le karma qui accompagne la franchise depuis quelques mois maintenant, on ne se lancera pas dans de vaines projections. Pour ceux que ça intéresse, voici le calendrier à venir des Rockets. Il y a des matchs prenables dans le tas même avec une semi équipe en état. Si les armes lourdes sont chez le toubib, ça va être aux petits pétards d’assurer pour ne pas enfoncer encore plus une fanbase qui en l’espace de quelques mois a vécu un peu trop d’ascenseurs émotionnels pour leur propre bien.

Houston a donc perdu un dix-huitième match d’affilée et c’est historiquement mauvais pour la franchise. Les Rockets de San Diego peuvent dormir en paix, ils ont à présent une tâche moins épaisse sur le CV. À Stephen Silas et son staff de trouver les mots pour remobiliser son groupe et éviter un naufrage plus large encore. 

1 Comment

1 Comment

  1. Dr J

    18 mars 2021 à 9 h 25 min at 9 h 25 min

    Franchement, vu le merdier, je leur souhaite d’avoir le first pick. Ils « méritent » plus que les Wolves qui ont déjà eu 3 first picks en 7 ans et ne s’en sortent toujours pas ou Detroit qui de toutes façons fait n’importe quoi. Une construction autour de Cunningham, Porter Jr, Wood serait intéressante.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top