Cavaliers

Cleveland a gagné pour la première fois depuis le 1er février : merci les Hawks pour le cadeau, les Cavs auront apprécié le geste

Collin Sexton 12 février 2020

« Sont sympas ces mecs ! »

Source image : YouTube

Plus de vingt jours sans victoire viennent donc de prendre fin à Cleveland avec la victoire décrochée dans les derniers instants par les Cavs face aux Hawks. Cleveland n’avait pourtant mené qu’une seule fois dans le dernier quart avant de prendre l’avantage à… 4 secondes de la fin, sur un dunk dans le trafic du rookie Lamar Stevens. Défense collective et gestion scandaleuse de l’horloge de la part des Faucons, qui ne peuvent s’en prendre qu’à eux même car devenus cette nuit des Vraicons.

Les Cavaliers renouent enfin avec la victoire après un mois de février sous le signe de la lose. Dix rencontres que Cleveland n’avait plus gagné, soit une dernière victoire qui remonte au 1er février face aux Wolves du Minnesota. Dans le même temps les Cavs ont évidemment coulé au classement de l’Est et s’ils étaient encore playoffables il y a quelque temps, ils sont désormais rentrés dans la course pour chopper le prospect Cade Cunningham en juin prochain. Mais voilà, il faut croire que même une équipe des Cavs en perdition peut prendre ces Hawks en ce moment. Après un premier quart dominé par les Hawks, Cleveland prend les commandes du match dans le second acte et compte même jusqu’à 13 points d’avance. Collin Sexton a survolé la mi-temps, scorant 18 points (15 au premier quart) grâce à des shoots de loin, des jumpshots et quelques passages sur la ligne. On a retrouvé, un peu, le Sexton qui nous avait fait rêver en janvier et voilà les Cavs bien parti pour surprendre ces Hawks.+ bien décevants. Le troisième quart tournera néanmoins à l’avantage d’Atlanta, qui va retrouver de l’efficacité en attaque derrière le trio Young-Huerter-Gallinari. On repart sur la même dynamique dans le dernier quart et voilà les Hawks qui prennent sept points d’avance à sept minutes de la fin. Sauf qu’à force de jouer avec le feu on finit par se brûler et les Faucons, trop confiants et sans envie, vont alors perdre le contrôle d’un match qui leur tendait les bras. 

Les Cavs ? Ils n’auront pour leur part jamais abandonné et auront finalement été récompensés de leurs efforts. Collin Sexton inscrit tout d’abord six points de suite pour faire recoller son équipe à un point. En face Trae Young disjoncte, le meneur lâche un body language assez suspect et va manquer ses quatre dernières tirs, All-Star Game curse. Les Cavs vont alors récupérer la balle à -1 mais Kevin Huerter est clutch en interceptant la balle dans les mains d’un Darius Garland à la limite du professionnalisme avant que Trae Young… rate un nouveau floater. Rebond Cavs, 10 secondes pour l’emporter. Lamar Stevens, rookie undrafted, va alors se saisir du ballon et dans une incompréhension totale va tranquillement monter au dunk dans une défense des Hawks incapable d’exécuter, laissant un boulevard, que dis-je, une randonnée pour l’heures Lamar.

Une possession honteuse qui sera suivie par une possession tout aussi ridicule en attaque puisque Young, balle en main, ne va pas faire attention à l’horloge et alors que la montre se rapproche de zéro et que le meneur doit tirer le voilà qu’il choisit de… faire une passe à Tony Snell dans le corner, le buzzer retentissant au moment où l’ailier reçoit le ballon. Une fin de match désastreuse où ni le coach, ni le franchise player n’ont été capables d’exécuter quoique ce soit avec un minimum de logique. Une défaite qui fait mal et qui illustre très bien le marasme dans lequel les Hawks se trouvent depuis la blessure de De’Andre Hunter. Lloyd Pierce est peut-être en train de vivre ses derniers instants en tant qu’entraineur d’Atlanta car il n’a plus l’air de contrôler son vestiaire et ce genre de prestation inquiète plus qu’autre chose. Tiens, et ses déclarations d’après match ne plaident pas non plus en sa faveur :

“Très déçu. On avait besoin d’un play en plus. Ils en ont fait un de plus que nous. On avait assez de gars (ndlr : en défense) mais nous n’avons pas communiqué, nous ne nous sommes organisés”

Les Cavs mettent donc fin à leur terrible série de défaite en venant à bout de Hawks décidément irrattrapables en ce moment. Une incompréhension défensive a permis à Cleveland de remporter un match qui leur semblait perdu et Atlanta perd une septième rencontre sur les dix derniers matchs, et s’éloigne dans le même temps de la huitième place.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top