Kings

Les Kings justifient la mise à l’écart de Nemanja Bjelica : merci pour les travaux, mais l’avenir c’est la jeunesse

Nemanja Bjelica Kings (25 janvier 2021)

Moi ? Dehors ? Comment ça ?

Source image : Youtube/ABC 10 Sports

Nemanja Bjelica a perdu sa place chez les Kings ces dernières semaines, et ne peut pas y faire grand-chose, l’équipe misant avant tout sur l’avenir et un certain Marvin Bagley III à son poste. Luke Walton veut calmer les rumeurs, mais avoue à demi-mots qu’on ne compte plus spécialement sur le sniper de Belgrade à Sacramento. срећно !

La hype du début de saison a rapidement été balayée du côté de Sacramento. Avec trois victoires en cinq matchs et quelques belles promesses, les Kings pouvaient espérer du mieux pour le second exercice sur place de Luke Walton, mais le constat s’est très rapidement noirci. Depuis, l’équipe reste sur huit défaites (dont pas mal de taules) en onze matchs après son succès face aux Knicks (104 à 93), mettant fin à une série de quatre échecs. Plusieurs modifications ont eu lieu depuis le début de l’année 2021 au sein des rotations de l’ancien bras droit de Steve Kerr chez les Warriors et les principaux perdants se nomment Cory Joseph et Nemanja Bjelica. Le meneur canadien fait face à de talentueux concurrents sur la ligne arrière en les personnes de De’Aaron Fox et Tyrese Haliburton. De son côté, l’intérieur serbe est principalement gêné par Marvin Bagley III, enfin laissé tranquille par son corps et très utilisé cette saison. Comme le révèle Jason Anderson du Sacramento Bee, le shooteur de 32 ans n’a pas joué les six dernières rencontres disputées par les Kings après avoir vu son rôle diminuer peu à peu depuis la reprise. Sa situation reste étrange, la franchise ne communiquant pas spécialement sur son cas et ayant tout d’abord évoqué des raisons personnelles pour justifier sa mise à l’écart du groupe. Walton avait lui tenté de calmer les rumeurs le dimanche 17 janvier, écartant toute possible brouille avec le joueur et parlant d’un retour rapide avant le match face aux Pelicans (123 à 128), mais le joueur n’a cependant pas retrouvé le parquet depuis. Et puis, l’excuse de la recherche de solutions défensives passe mal pour une équipe déjà catastrophique avec le Serbe certes, mais pas meilleure sans lui de ce côté du parquet. Sacto pointe à la 29è place de la NBA en terme de points encaissés (121,2) et est dernière à l’efficacité défensive (119,7). Les propos de Coach Walton il y a une semaine ont donc assez mal vieilli.

« Nous avons discuté lui et moi. Encore une fois, nous sommes tous sur la même longueur d’onde et il n’est pas benché en raison d’un manque de confiance. Il y a des choses personnelles et je vais en rester là, mais nous avons été en communication et nous sommes toujours très confiants dans le joueur qu’il est. […] Nous allons bientôt le réintégrer dans la rotation. Mais si l’on regarde les choses sous un angle différent, notre principale préoccupation pour l’instant est la défense, comment pouvons-nous commencer à obtenir des stops, et nous devons voir ce que nous pouvons faire pour ça. Pour l’instant, je me contente de voir quels groupes peuvent se mettre en place et nous aider dans ce sens. »

Comme le révèle le Sacramento Bee, la réelle raison du benching du joueur est en réalité toute autre. Les Kings, et notamment leur nouveau general manager Monte McNair, veulent construire l’avenir de la franchise autour des jeunes et bien sûr principalement autour de Fox. Drafté en 2è position en 2018, Bagley III ferait lui aussi toujours partie de ces plans, soit tout le contraire de Bjelica. Pas spécialement athlétique, largement plus réputé pour son shoot que pour ses qualités physiques et plutôt pataud, il est vrai que l’ailier-fort serbe signé en 2018 pour trois ans et 20,5 millions de dollars par Sacto n’a rien des profils très polyvalents désormais plébiscités. Le joueur se retrouvant libre l’été prochain, l’équipe a tenté de l’échanger avant le début de saison 2020-21 et n’a pas abandonné cette idée pour les prochaines semaines. S’il ne trouve plus grâce aux yeux des nouveaux décideurs des Kings, bien décidés à faire de la place aux jeunes, n’oublions pas que Bjelica n’est pas non plus un joueur de district, loin de là ! L’ancien de Minnesota sortait d’ailleurs de sa meilleure saison en carrière avant ce revirement soudain l’ayant bien désavantagé. Cet exercice 2019-20 (11,5 points à 41,9% à 3-points, 6,4 rebonds et 2,8 passes en 27 minutes de jeu) prouve que Nemanja Bjelica peut tout de même légitimement remplir un rôle largement plus étendu qu’actuellement au sein d’une équipe NBA. Espérons donc pour les deux camps qu’une solution soit rapidement trouvée alors que Luke Walton tâtonne pour préparer l’avenir tout en ne dégoûtant pas totalement les fans des Kings.

« C’est un exercice d’équilibre. […] Vous cherchez de quoi sera fait l’avenir de cette équipe, et une grande partie de cela est en lien avec De’Aaron, Tyrese, Marvin et Buddy. Nous avons besoin d’eux. Nous avons besoin qu’ils s’améliorent, mais en même temps nous essayons de gagner. Il n’y a pas de réponse facile à cette question. Il s’agit de trouver un équilibre entre l’expérience et l’exposition. Vous m’entendez dire tout le temps que la meilleure façon d’apprendre des choses est d’y participer, mais il y a une certaine douleur et des moments difficiles qui viennent tout au long de ce processus. »

Avec ou sans Nemanja Bjelica sur le parquet, les Kings restent bien rincés ces derniers jours. Un départ à plus ou moins long terme, l’été prochain au plus tard, du Serbe semble néanmoins le scénario le plus probable, l’équipe souhaitant s’appuyer sur ses jeunes. On le comprend : ça ne gagnera peut-être pas plus, mais l’excuse de la jeunesse sera au moins toute trouvée !

Source texte : Sacramento Bee

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top