Nets

Jarrett Allen pas rancunier envers les Nets : « Je ne vais pas mentir, j’aurais fait la même chose »

Jarrett Allen Cleveland Cavaliers 19 janvier 2021

Il n’a pas l’air si malheureux l’ami Jarrett.

Source image : Youtube

Membre du blockbuster trade qui a envoyé James Harden à Brooklyn, Jarrett Allen a rapidement été considéré comme un des grands perdants du deal. Désormais à Cleveland, l’intérieur à la coupe afro ne garde aucune rancœur envers les Nets : il aurait pris la même décision.

Quand tu passes d’un concurrent au titre à une équipe en reconstruction, il est souvent normal de ressentir une certaine frustration, surtout quand tu n’es pas celui qui a pris la décision. C’est bien connu, la NBA est un business et à l’heure de viser le titre, les GM ne font pas dans le sentiment. Aussi, lorsque Sean Marks a eu l’opportunité de récupérer James Harden, le meilleur arrière de la Ligue et l’un des meilleurs attaquants de l’histoire, il n’a pas hésité longtemps à sacrifier plusieurs de ses jeunes, même s’ils faisaient partie des chouchous des fans. Vous l’aurez deviné, on parle bien de Jarrett Allen. Drafté en 2017 par les Nets, il faisait partie, avec Caris LeVert, du petit club des joueurs n’ayant connu que Brooklyn et ils avaient donc une place particulière dans l’esprit des supporters. Forcément très attaché à sa franchise, The Fro a pris un coup en apprenant la nouvelle. Des propos retranscrits par HoopsHype.

« Caris et moi tradés alors que nous faisions partie du noyau de Brooklyn, c’était vraiment difficile pour nous tous, enfin non pas nous tous puisque Spencer Dinwiddie et Joe Harris sont toujours là, mais au moment de devoir nous séparer nous avons tous ressenti la même chose. »

Une fois l’amertume passée, l’ancienne doublure de Dédé Jordan a cependant fait preuve de réalisme et de maturité en validant la décision de Sean Marks. C’était un bon trade à faire pour la franchise alors il fallait le faire.

« En toute honnêteté, je dirais que je l’aurais fait [le trade, ndlr]. Je ne vais pas mentir. Si vous regardez ce qu’il s’est passé avec les Lakers, ils font fait la même chose et ils sont allés chercher leur bague. J’aurais adoré rester à Brooklyn mais je comprends qu’une opportunité comme celle-là, tu dois la saisir. »

Tout juste arrivé chez les Cavs, il va désormais devoir se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers et trouver son rôle derrière Andre Drummond. Pas du tout au courant de l’intérêt de la franchise avant le coup de fil de Koby Altman, l’ancien Longhorn pourrait poser ses valises pour un moment dans l’Ohio. Free-agent protégé, il devrait recevoir une offre des Cavaliers l’été prochain, eux qui faisaient la cour aux Nets à son sujet « depuis un moment ». Le GM a déjà assuré que le rôle de Drummond ne bougerait pas suite à l’arrivée d’Allen mais que se passera-t-il au moment où il faudra prolonger l’un et/ou l’autre ? Avec le contrat de Love qui pourrit toujours les comptes et Collin Sexton qui va bientôt taper à la porte pour signer son futur deal, de vrais choix vont s’imposer pour la franchise. A seulement 22 ans, le néo-Cavalier peut rapidement devenir un des hommes importants du vestiaire, un membre du noyau comme il l’a bien dit lui-même. Le meilleur moyen d’oublier ses premiers amours ? Seul l’avenir le dira.

Jarrett Allen n’a pas la rage contre Sean Marks et les Nets et ça montre toute la classe du bonhomme. Content pour sa franchise de cœur, le pivot chevelu sait que pour atteindre de grands objectifs, il faut parfois faire de grands sacrifices et il faisait partie de celui-ci. Désormais à Cleveland, il espère désormais débuter une nouvelle histoire avec, on l’espère, une meilleure fin. 

Source texte : HoopsHype

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top