Blazers

Jusuf Nurkic opéré du poignet et absent au moins huit semaines : courage grand, et reviens-nous encore plus fort

Jusuf Nurkic

On se retrouve fin mars Nurk ?

Source image : NBA League Pass

Après sa grosse blessure au poignet contractée lors de la rencontre de jeudi opposant les Blazers aux Pacers, on savait que Jusuf Nurkic allait être absent un bon moment, mais aucune précision n’avait été donnée sur la durée de son indisponibilité. C’est désormais chose faite et comme prévu, va falloir se montrer patient. 

C’est Shams Charania de The Athletic qui a apporté quelques infos hier concernant l’absence du pivot des Blazers : passage sur la table d’opération et huit semaines minimum à l’infirmerie. Pas vraiment une surprise sachant qu’on parle d’une fracture du poignet droit, mais ça reste une dure nouvelle pour le joueur ainsi que la franchise de Portland. Cela signifie qu’on ne reverra pas Nurkic avant le All-Star Break, prévu du 5 au 10 mars prochain. Pour l’instant, on ne connaît pas la deuxième partie du calendrier de la saison 2020-21, mais on devrait assister à un retour de Jusuf dans la seconde quinzaine du mois de mars si l’on suit les prévisions de Shams. Les Blazers devront ainsi se reposer un peu plus sur Zach Collins Enes Kanter et Harry Giles III sur le poste de pivot, à moins que Terry Stotts décide de jouer à fond le small ball pour compenser le temps de jeu laissé libre par Nurkic. Cette saison, le pivot bosnien tourne à des moyennes de 9,8 points, 7,7 rebonds et 2,8 passes décisives en 23,3 minutes de jeu, c’est loin de ses meilleures stats en carrière mais l’importance de Nurkic dans le collectif de Portland n’est plus à prouver, lui qui est à la fois très copain copain avec tout le monde mais surtout précieux à travers son intelligence de jeu. Il va clairement manquer à une équipe des Blazers qui continue de se chercher en ce début de saison (bilan de sept victoires pour cinq défaites) et qui reste sur une raclée face aux Pacers à domicile (111-87).

Pour Jusuf, c’est un nouveau coup d’arrêt après son horrible blessure à la jambe de mars 2019. Il n’a joué que huit matchs de saison régulière l’an passé, tous dans la bulle d’Orlando, où il a prouvé qu’il pouvait toujours bien contribuer. La saison 2020-21 devait être celle de la confirmation de son retour, avec – on l’espérait – une saison plus ou moins complète pour Nurkic, c’est raté. En plus de cette nouvelle absence prolongée, le pivot des Blazers semble aussi perturbé par un problème familial dans son pays natal si l’on en croit Jason Quick de The Athletic, ce qui explique sans doute la baisse de sa production cette saison. Pas facile d’être éloigné des siens dans un tel contexte, lui qui fut notamment très marqué par la perte de sa grand-mère, décédée du COVID en août dernier. Durant l’intersaison, il était rentré chez lui en Bosnie pour voir sa famille, avant de rejoindre les Blazers pour le camp d’entraînement au tout dernier moment, ce qui fait qu’il n’était pas forcément au top de sa forme physique depuis la reprise. Pas au top physiquement, la tête un peu ailleurs, avec désormais un nouveau passage à l’infirmerie, clairement le début de saison de Jusuf Nurkic est compliqué, mais son retour n’en sera que plus beau.

Au moins huit semaines d’absence donc pour The Bosnian Beast, un coup dur mais il a prouvé qu’il était le genre de joueur capable de revenir en bombe même après une épreuve difficile. Allez, courage grand.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top